BETA MODE
Peter Ficher Moller dans un entretien à « Al Majalla » : Le dialogue interreligieux est la solution - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Points of View

Peter Ficher Moller dans un entretien à « Al Majalla » : Le dialogue interreligieux est la solution

Peter Fischer Moller
Peter Fischer Moller
Peter Fischer Moller

Le Caire- Mohamed Abderraouf

Le théologien danois Peter ficher Moller, évêque à l’église évangélique de Copenhague et président de la fondation de développement danoise « Danmission » a souligné que les causes du terrorisme et de la violence sont communes à toutes les sociétés et ne se limitent pas uniquement aux sociétés islamiques.

Dans un entretien accordé à « Al-Majalla », lors de sa visite au Caire, il a indiqué qu’il a demandé au grand imam de la mosquée Al-Azhar, Docteur Ahmed El-Tayeb de collaborer en vue de diffuser le dialogue entre les religions notamment entre musulmans et chrétiens mentionnant que l’Egypte dispose d’une expérience assez singulière en matière de coexistence entre les deux religions, une expérience qui date de 1400 années.

Moller a ajouté que «certains pensent que la religion est le problème alors que la religion est la solution à travers le dialogue interreligieux surtout entre les musulmans et les chrétiens car les religions sont la voie pour l’ouverture des sociétés et le rejet de la marginalisation qui conduit au terrorisme ». Il a poursuivi en ces termes «nous savons qu’il est facile de parler du dialogue mais qu’il est difficile de prendre l’initiative dans ce sens car cette question nécessite un courage dont on espère se doter pour faire face à la violence et au terrorisme dans le monde ».

Question : comment voyez-vous la prolifération du terrorisme et de la violence dans le monde aujourd’hui ?
J’estime que les causes du terrorisme et de l’extrémisme sont communes à toutes les sociétés. Il est couramment connu que la violence et le terrorisme sont étroitement liés aux personnes qui se sentent marginalisées et écartées de leurs sociétés. Ce sentiment les pousse à la violence et à l’obscurantisme pour s’exprimer et cet état de fait ne se limite pas aux sociétés arabes uniquement. Ce sont les causes du terrorisme partout dans le monde.

Question : cela dit certains font la relation entre terrorisme et islam, qu’en pensez-vous ?
Ceci est faux. Les religions sont mal interprétées et exploitées par certains qui commettent des actes terroristes au nom d’une religion. Ceci ne doit pas être généralisé. Je prendrai l’exemple de la société danoise qui, durant toute son histoire, a été une société qui dispose d’une culture unique et d’une seule religion. Toutefois aujourd’hui avec les phénomènes de l’émigration et des réfugiés qui ont conduit à une situation d’instabilité certains vont à considérer les personnes différentes culturellement à l’origine de cette situation et sont devenus susceptibles voire peureux de l’islam en le considérant une religion de terreur et de terrorisme, ce qui n’est pas vrai.

Question : quelle est la solution selon vous ?
Certains pensent que la religion est le problème alors que la religion est la solution à travers le dialogue interreligieux surtout entre les musulmans et les chrétiens car les religions sont la voie pour l’ouverture des sociétés et le rejet de la marginalisation qui conduit au terrorisme. Le dialogue commence dès l’enfance à l’âge scolaire. Nous avons entamé depuis des années au Danemark une belle initiative qui consiste à organiser des visites d’hommes de religion musulmans, chrétiens et juifs aux écoles en vue de faire connaitre aux enfants ce qui est commun aux religions monothéistes, leur faire comprendre dès leur jeune âge que le dialogue est la voie pour la coexistence en cultivant en eux la culture de l’acceptation de l’autre.

Question : au cours de votre visite vous avez rencontré le grand imam de la mosquée Al-Azhar, avez-vous discuté du dialogue participatif ?
Notre rencontre avec Docteur Ahmed Al-Tayeb a été très fructueuse. Je lui ai demandé de coopérer avec nous en Egypte pour la diffusion du dialogue interreligieux notamment entre les musulmans et les chrétiens dès lors que l’Egypte dispose d’une expérience assez singulière en matière de coexistence entre les deux religions qui date de 1400 années.
Nous savons qu’il est facile de parler du dialogue mais qu’il est difficile de prendre l’initiative dans ce sens car cette question nécessite un courage dont on espère se doter pour faire face à la violence et au terrorisme dans le monde

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *