BETA MODE
Al-Majalla dévoile les hommes d'Al-Houthi en Allemagne - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Investigation

Al-Majalla dévoile les hommes d’Al-Houthi en Allemagne

Caricature d'Al Houthi par Al-Mokded
Caricature d'Al Houthi par Al-Mokded
Caricature d’Al Houthi par Al-Mokded

Abou Hadi intermédiaire du parti libanais « Hezbollah » et leur représentant à Berlin… et l’irakien Abou Mohammed se charge des intérêts commerciaux de « Ansar Allah » (partisans de Dieu) à Bonn.

Le frère du dirigeant de l’insurrection dans une rencontre privée: « mes rapports avec le déchu Salah, sont des relations d’intérêt qui ne dureront pas pour longtemps ».

Al-Majalla a appris que Yahia Al-Houthi entretient durant sa présence en Allemagne des rapports avec ce qui est appelé « Hezbollah » le mouvement libanais à travers un intermédiaire libanais résidant à Berlin surnommé « Abou Hadi », qui entretient des rapports avec des partis chiites en Irak à travers un irakien nommé Abou Mohamed qui s’occupait de ses affaires et des intérêts commerciaux des Houthis et de leurs propriétés dans la ville de Bonn durant son absence. Auparavant, il lui avait préparé une visite pour l’Irak et une rencontre avec la direction de certaines milices chiites. Selon des propos de Yahia repris par certains médias allemands, et confirmés par l’un de ses proches, « Ansar Allah » déploie des efforts assidus actuellement pour stopper les tirs de feu au Yémen, après avoir perdu plusieurs éléments de sa direction et de ses combattants et se place dans une position qui ne lui permet pas de faire durer la résistance face à « Assifat al hazm » ( la tempête décisive). En effet, les Houthis aspirent aux négociations du Koweit parallèlement aux efforts bilatéraux avec le Royaume de l’Arabie Saoudite pour essayer de sortir indemne et avec le minimum de dégâts possibles. Ceci a poussé les Houthis à livrer les otages des forces de l’Alliance arabe sans conditions, dans une tentative de montrer leur bonne intention.

En ce qui concerne les rapports du mouvement avec l’Iran, Yahia al-Houthi essaie d’échapper à cette question réfutant leurs rapports avec l’Iran alors que les rapports qu’Al Majalla a pu obtenir révèlent qu’il a eu des entretiens avec l’ambassadeur iranien à Berlin. Ces rapports ont dévoilé également que plusieurs membres du mouvement « Ansar Allah » partent vers l’Irak pour les entrainements comme la Garde Révolutionnaire Iranienne et dans les camps qui leur sont réservés. Yahia Al-Houthi estime dans l’un de ses entretiens privés à Berlin au cours de sa dernière visite que l’Organisation « Al Qaida » et celle de « Daech » ont connu une propulsion au Yémen durant la guerre notamment dans la partie du sud. Dans un commentaire à l’un de ses proches à Berlin, il assure que le mouvement vise à s’imposer à Sanaa et dans la partie du nord et à s’installer plutôt que de se propager dans le sud d’Adan. Yahia Al-Houthi n’hésite pas, dans ses rencontres, à s’attaquer au Royaume saoudien en se fiant sur une base sectaire qui repose sur la haine et la violence. S’agissant de ses rapports avec le président déchu Salah, il le considère comme toute autre composante politique soulignant qu’il s’agit de rapports d’intérêts qui ne dureront pas pour longtemps.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *