BETA MODE
Transfert : Le top 10 des meilleures recrues du mercato d'hiver en France - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Sport

Transfert : Le top 10 des meilleures recrues du mercato d’hiver en France

Dimitri Payet salue son public. (J. Prévost/L'Equipe)
Dimitri Payet salue son public. (J. Prévost/L'Equipe)
Dimitri Payet salue son public. (J. Prévost/L’Equipe)

Par S. Bu.

Cette saison, les clubs français ont été particulièrement actifs lors de ce mercato d’hiver. Voici, pour nous, les dix recrues les plus intéressantes ayant rejoint l’Hexagone lors ce mois de janvier. Forcément subjectif.

Le symbole : Dimitri Payet

Avec la reprise en main de Frank McCourt, l’OM voulait frapper un grand coup sur ce marché des transferts, histoire de marquer les esprits. Avec l’arrivée de Dimitri Payet, c’est fait. Un an et demi après son départ, le milieu offensif revient donc « à la maison », où il aura pour tâche de hisser Marseille vers les plus hautes sphères en Championnat comme sur la scène européenne. Le club olympien n’a en tout cas pas lésiné sur les moyens, déboursant 29 M€ – record du club – pour attirer un joueur vendu 15 M€ quelques mois auparavant.

Le champion du monde : Julian Draxler

Vainqueur de la Coupe du monde 2014 avec l’Allemagne, Julian Draxler a rejoint la France en répondant aux sirènes du PSG. Le champion de France a déboursé 38 M€ pour le milieu offensif, capable de jouer sur les flancs droit et gauche, comme dans l’axe. En quelques apparitions, l’ancien joueur de Schalke 04 a pu faire apprécier sa technique soyeuse, reléguant Di Maria sur le banc des remplaçants. Reste désormais à montrer qu’il peut garder le même niveau et la même efficacité sur la durée.

Le flash-back : Memphis Depay

C’est l’histoire d’un crack annoncé qui sort d’une passe difficile à Mancheter United. C’est aussi l’histoire du premier gros achat de Lyon depuis l’arrivée d’un certain Yoann Gourcuff, en 2010. En alignant 16 M€ (pour un transfert qui peut monter à 25 M€) pour Memphis Depay, l’OL a montré qu’il était de retour au premier plan au niveau financier, aidé par l’arrivée d’actionnaires chinois et le lancement de son nouveau stade. Sportivement, le Néerlandais pourrait bien constituer une superbe plus-value.

L’espoir : Jorge

Néo-international brésilien, titulaire inamovible avec Flamengo, le latéral a rejoint Monaco pour 8,5 millions d’euros. Courtisé par d’autres clubs européens, dont Manchester City, Jorge aura pour mission de suppléer, dans un avenir plus ou moins proche, Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, amenés à quitter le club de la Principauté. Agé de seulement 20 ans, Jorge s’est engagé pour 4 ans et demi avec l’ASM.

L’accélérateur : Morgan Sanson

S’il a mis du temps à retrouver son meilleur niveau après avoir été victime d’une grave blessure au genou, Morgan Sanson est de nouveau à 100 %. Le milieu relayeur l’avait prouvé lors de ses dernières prestations avec Montpellier. Récupéré par Marseille en échange de 12 millions d’euros, le joueur de 22 ans est pétri de ses qualités : technique, il sait aussi bien passer que marquer, et reste un joueur capable d’accélérer le jeu par son sens de la passe.

La puissance : Andy Delort

Aussitôt parti, aussitôt revenu. Cantonné à un rôle de remplaçant avec les Tigres, le club d’André-Pierre Gignac, Andy Delort a décidé de plier bagages et de quitter le Mexique pour la France. Courtisé par de nombreux clubs, l’attaquant à la frappe de balle surpuissante a été conquis par ses échanges avec Pascal Dupraz, l’entraîneur de Toulouse. Agé de 25 ans, le joueur a été recruté en échange d’une indemnité de six millions d’euros.

Le méconnu : Prince Oniangué

C’est sans doute l’une des meilleures affaires réalisées durant ce mois de janvier. En difficulté à Wolverhampton, Prince Oniangué a été prêté à Bastia. Le club corse a sans doute eu le nez creux. Régulièrement décisif et performant avec Reims (17 buts en 3 saisons), la précédente équipe dans laquelle il évoluait avant de rejoindre le Championship, le milieu de terrain n’a pas tardé à mettre en évidence ses talents de ratisseur et… de buteur. Face à Nice, l’international congolais a ainsi ouvert le score.

Le prêt payant : Cheick Diabaté

Décisif mais trop souvent blessé à Bordeaux, Cheick Diabaté avait quitté la Gironde en fin de contrat l’été dernier pour Osmanlispor. Mais l’attaquant, pas titulaire en Turquie, a fait ses bagages pour revenir en France sous la forme d’un prêt. Et c’est Metz qui a récupéré l’international malien. Le club lorrain, à la lutte pour le maintien, peut s’en frotter les mains : pour son premier match avec les Grenats, Diabaté a signé un doublé contre Montpellier (2-0).

La jeunesse au pouvoir : Anwar El-Ghazi

La reprise en main du LOSC par Gérard Lopez s’accompagne d’une volonté de parier sur l’avenir. Parmi les nombreuses recrues des dernières heures du mercato, l’une d’entre elles fait vraiment parler : Anwar El-Ghazi. Agé de seulement 21 ans, l’attaquant compte déjà deux sélections avec les Pays-Bas et a marqué, avec l’Ajax, 20 buts en 70 matches d’Eredivisie. Le joueur s’est engagé pour 4 ans et demi avec le club nordiste.

L’expérience : Patrice Evra

En panne de latéral gauche, l’OM a réalisé un très beau coup en allant chercher Patrice Évra. S’il était en manque de temps de jeu à la Juventus, l’international français avait tout de même pris part aux six matches de Ligue des champions avec le club italien. Libéré de ses six derniers mois de contrat avec la Vieille Dame, l’ex-Mancunien va pouvoir apporter son expérience et sa mentalité de gagnant à un club qui souhaite revenir au sommet.

Source : L’Equipe

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *