• Edition actuelle

Economie

Google devient la marque la plus chère au monde devant Apple

Le logo de Google Inc. dans leur nouveau siège à Londres (Getty)
Le logo de Google Inc. dans leur nouveau siège à Londres (Getty)
Le logo de Google Inc. dans leur nouveau siège à Londres (Getty)

Par Herve Rousseau

Google est devenue la marque la mieux valorisée de la planète à près de 110 milliards de dollars. Apple reste en revanche la première capitalisation boursière du monde à 638 milliards de dollars.

Pour la société mère de Google, Alphabet, dont la principale activité consiste à vendre de la publicité ciblée sur internet, il s’agit d’une excellente nouvelle. Google vient en effet de devenir la marque la mieux valorisée de la planète, selon le classement annuel Global 500 établi par Brand Finance (1).

Après cinq ans de domination, Apple est ainsi relégué sur la seconde marche du podium. La marque à la pomme a perdu 27 % de sa valeur en 2016 passant de 145,9 milliards de dollars à 107,1 milliards de dollars. Elle se trouve ainsi dépassée par Google , dont la marque vaudrait 109,5 milliards de dollars. Il est vrai que les recettes publicitaires du géant de Mountain View ont fait un bond de 20% l’an dernier ce qui atteste de la pertinence du modèle.

Apple une entreprise hors normes

De son côté, la firme de Cupertino reste toujours une entreprise totalement hors normes. Elle est, et de très loin, la première capitalisation boursière de la planète avec une valeur de près de 638 milliards de dollars. En face, Alphabet est valorisé à un peu moins de 556 milliards de dollars par Wall Street. Le groupe à la pomme a vendu un peu plus de 78 millions de smartphones dans le monde au quatrième trimestre 2016, repassant d’une courte tête devant Samsung et retrouvant ainsi sa place de numéro un mondial des smartphones.

(1) Brand Finance réalise un autre classement qui s’intéresse à l’influence des marques, dans lequel Lego occupe la première place. Google arrive en deuxième position, suivi de Nike, Ferrari, Visa et Disney.

Source : Le Figaro

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *