BETA MODE
Attentat contre des policiers sur les Champs-Elysées - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Majalla En-direct

Attentat contre des policiers sur les Champs-Elysées

Des officiers de Police patrouillent aux Champs Elysées à Paris le 21 avril 2017 a la suite d'un attentat terroriste (Getty)
Des officiers de Police patrouillent aux Champs Elysées à Paris le 21 avril 2017 a la suite d'un attentat terroriste (Getty)
Des officiers de Police patrouillent aux Champs Elysées à Paris le 21 avril 2017 a la suite d’un attentat terroriste (Getty)

London – Majalla

Un policier a été tué dans un attentat perpétré jeudi 20 avril vers 21h00 sur les Champs-Elysée, à Paris, et deux autres ont été blessés dont l’un grièvement. Une touriste a été plus « légèrement » touchée par balle, tandis que l’assaillant a été abattu par la police au cours de cette attaque revendiquée par le groupe jihadiste ISIS.

Selon des sources proches de l’enquête, l’agresseur abattu est un Français de 39 ans, qui faisait déjà l’objet d’une enquête antiterroriste. L’EI, de son côté, a présenté l’auteur comme étant « Abu Yussef le Belge ». Un Belge de 35 ans, présenté comme « très dangereux », a justement été signalé par les services belges à leurs homologues français. Il s’est présenté dans un commissariat d’Anvers, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Selon un porte-parole du parquet fédéral belge, il n’y a pas de lien entre cet événement (la fusillade à Paris, ndlr) et la Belgique ».

Cette attaque est survenue à trois jours du premier tour d’une élection présidentielle déjà sous haute sécurité. Après l’attentat jihadiste perpétré jeudi soir sur les Champs-Elysées, à Paris, qui a coûté la vie à un policier, plusieurs des candidats ont annulé leurs meetings prévus ce vendredi, dernier jour de campagne avant le premier tour du scrutin de la présidentielle.

Plusieurs capitales internationales ont exprimé leur soutien à la France. Le président américain Donald Trump a présenté ses « condoléances au peuple de France », tandis que la chancelière allemande Angela Merkel a dit se tenir « de façon ferme et déterminée aux côtés » des Français.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *