BETA MODE
Un avant-goût des JO, le sport prend ses marques - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Sport

Un avant-goût des JO, le sport prend ses marques

Par Sophie De Santis

Du vendredi 23 juin à midi au samedi 24 au soir, la capitale se met à l’heure de l’olympisme. Le long de la Seine, vous pourrez assister à des démonstrations grandeur nature de certaines disciplines olympiques. Vive 2024!

Pendant deux jours, les Parisens vont avoir l’illusion de vivre au rythme des JO ou presque. Un aperçu des festivités en avant-première, si la candidature de Paris était préférée à sa rivale de Los Angeles par le CIO. Voici une sélection des lieux phares qui préfigurent les Jeux de 2024, en espérant qu’ils connaîtront le même succès que ceux organisés un siècle plus tôt, en 1924 dans la capitale.

Piste d’athlétisme flottante. Entre le pont Alexandre-III et le pont des Invalides, on pourra, dans un mois, admirer depuis les quais les sprinteurs courant sur une piste éphémère de 156 m de long sur 15 m de large. Toujours sur le pont Alexandre-III , un cours de tennis et un plongeoir de compétition, complètent cette panoplie d’activités sportives. À cette occasion, la Mairie de Paris fait la promesse de rendre la Seine accessible à la baignade d’ici à 2024. On veut y croire!

Beach-volley aux Invalides. Les pelouses des Invalides se transformeront en terrains de foot, hand, rugby, volley et baseball sur gazon. Les amateurs de beach-volley, sandball et beach-rugby pourront se défouler sur un terrain de sable.

Équitation sur le parvis du Louvre. Après avoir été le terrain de jeu de la soirée présidentielle, le parvis du Louvre se prêtera à des démonstrations de sport équestre. Les plus petits profiteront d’une initiation au poney au jardin des Tuileries.

Descente en kayak sur le canal. Une traversée en kayak et aviron (avec Tony Estanguet) depuis le Stade de France est prévue jusqu’à la Seine. L’équipe passera par le canal de Saint-Denis, le canal Saint-Martin jusqu’au port de l’Arsenal.

Vélo et taekwondo. Un vélodrome sera installé place de la Concorde, tandis que les sports urbains (skate, basket, tennis de table, escalade) battront leur plein au bord de l’eau, du quai d’Orsay au pont de l’Alma. Toujours sur les quais, des démonstrations de sports de combat (avec rings et tatamis) tels que boxe, judo, taekwondo, lutte, escrime se dérouleront entre le pont de la Concorde et le pont Royal.

Budget et controverse.Avec 6,5 milliards d’euros annoncés, les commentaires vont bon train. Les anti-JO se rebellent, crient à la gabegie et au scandale écologique. De quoi alimenter une autre partie serrée.

Source: Figaroscope

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *