BETA MODE
Justin Trudeau, l’homme qui faisait rêver le Canada - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Profile

Justin Trudeau, l’homme qui faisait rêver le Canada

Texte de Moncef Mezghani et dessin de Ali Mandalawi

1- Justin Trudeau, premier ministre canadien (né en 1975) est le fils aîné de Pierre Trudeau, ancien premier ministre du Canada sous la bannière du Parti libéral. Quel est le secret derrière l’ascension fulgurante de ce jeune homme politique, devenu présent dans le devant de la scène politique en un temps record, quelques jours avant les élections ? Un combat de boxe ! Si ces faits ne donnent pas l’impression que cet homme prend au sérieux ce rôle important, et donne même l’impression a un quelconque observateur qu’il n’est qu’un simple joueur, Justin Trudeau prend son jeu très au sérieux et est en fait un renard politique. Les observateurs ont très vite remarqué que Trudeau a un énorme appétit pour le siège d’Ottawa, gouvernement fédéral canadien.

2- En ce qui concerne la relation entre le fils Justin et son père Pierre, c’est dans un speech émouvant que le fils en a parlé, attirant vers lui tous les regards. En effet, le père a laissé derrière lui l’amour, le respect et l’admiration de son peuple même après sa mort. Son nom a même été donné à l’aéroport international de Montréal, qui est devenu Aéroport de Montréal Pierre Elliott Trudeau. Mais Trudeau n’a pas compté sur l’image qu’a laissé son père et s’est mis au travail pour construire sa propre image politique, se débarrassant de sa réputation de ‘fils à papa’.

3- Quel est le secret de l’arrivée de Justin Trudeau au pouvoir ? Est-ce son âge qui le rend populaire auprès des jeunes électeurs qui considèrent qu’ils ont un rôle à jouer dans la scène politique ? Est-ce l’époque où cette nouvelle génération, très sure d’elle, veut être au-devant de la scène et est pour des représentants plus jeunes ? Ou bien c’est la beauté du candidat, comparable aux stars de cinéma, qui lui a valu, officieusement, le poste ?

4- Les élections canadiennes de 2015 ont montré que le premier ministre canadien est d’une popularité incomparable. Trudeau est épris par l’idée d’un Canada ou prônent la diversité et la tolérance. Dans ce Canada il y a une place pour les Indiens d’Amérique mais aussi pour différents peuples et plus de 180 nationalités qui y coexistent, respectant leurs droits et devoirs.

5- Le Premier ministre Justin Trudeau, de confession catholique, n’a pas pour but unique d’agir avec les multiples religions de façon équitable, mais d’être au cœur de toutes les religions et ethnicités, qu’elles soient majoritaires ou minoritaires, sans jugement malgré les différences, tout en respectant la constitution canadienne qui est pour la paix et contre la violence. Justin est toujours parmi les juifs pour célébrer avec eux leurs fêtes sans pour autant interférer dans la politique d’Israël. Ce ministre est aussi avec les musulmans dans leurs quartiers pour leur rappeler que le Canada est pour tous, indépendamment de la façon de s’habiller et respectant la liberté de culte. Ils les félicitent pendant le Ramadan et l’Aïd, mange avec eux leurs plats traditionnels et leur souhaite en arable littéraire un « Eid Mubarak ». Et tout cela lui donne une popularité remarquable auprès de la majorité et donne un exemple de coexistence, de paix et de tolérance dans la scène politique, diminuant ainsi le sentiment d’inégalité sociale et le communautarisme.

6- Trudeau a aussi accueilli les réfugiés syriens à bras ouverts, leur accordant la sécurité qu’ils recherchent, tout en respectant leurs traditions et leurs confessions. Le premier ministre visite toute communautés, mangeant ce qu’ils mangent, dansant au son de leur musique et portant ce qu’ils portent. Il a de la compassion pour tout le monde et est persuadé que le Canada est fort par sa diversité exceptionnelle.

7- L’ambition de Trudeau semble plus vaste que le Canada et il semblerait qu’il ait pour but de donner une leçon, indirectement, a de nombreux pays du monde qui sont en guerre en raison de leurs différences ethniques, politiques ou religieuses. Il tient à transformer, par son discours, ces différences en richesse, paix et force et non pas la cause de haine et de guerres. Il rappelle au Canadiens « Nous sommes des rêveurs, des innovateurs, des bâtisseurs » qui doivent profiter de leurs forces, dont celle de l’ « extrême diversité culturelles ». Il a compris que le Canada était plein de peuples qui s’éteindront s’ils s’entretuaient.

8- Justin Trudeau savait que la tâche de rebâtir le Parti Liberal du Canada ne serait pas facile. Dès 2012, il l’exprimait ainsi « J’ai compris que nous aurions à attirer des passagers, à construire le train pendant qu’il roule, sans oublier de poser les rails. ». Ayant remporté la majorité absolue des sièges de députés à la Chambre des communes, Justin Trudeau formera le prochain gouvernement canadien. Mais en politique les bouleversements sont toujours probables. Justin Trudeau reste un symbole d’amour « a la canadienne » qui inspire les jeunes jusqu’à ce qu’il tienne ses promesses électorales jusqu’au bout.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *