BETA MODE
Europol envoie des cartes postales aux criminels les plus recherchés - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Actualités

Europol envoie des cartes postales aux criminels les plus recherchés

Par Majalla

Généralement, et de l’avis de tous, police criminelle, rimait bien avec «secret», «discrétion» mais surtout «sobriété». Il arrivait qu’une police dérange à cette règle, mais pas de beaucoup, et surtout pour un laps de temps tellement court.

«Chers fugitifs européens les plus recherchés, la police veut que vous rentriez à la maison cet été!». Cette phrase n’est pas prise dans un scénario comique ou burlesque, mais réellement lancée par Europol à l’adresse du grand public, à travers une campagne numérique pour le moins originale visant à retrouver la trace des criminels et grands voyous actuellement en cavale sur le Vieux Continent. À partir du prochain vendredi matin, cette organisation policière, dont le siège est à La Haye (Pays-Bas) va diffuser sur son site des cartes postales émanant de 21 états membres pour tenter de capturer le malfaiteur considéré comme le plus venimeux de son pays. En France, la carte met en scène un dessin de sergent de ville à moustache, portant képi et moustaches, bouteille et croissant au pied, brandissant une baguette d’une main et tenant de l’autre un écriteau où il est inscrit «Reviens!». La carte s’adresse à un dénommé Farouk Hachi, chef d’une équipe de braqueurs en fuite.

Personne ne sait exactement l’impact qu’aurait cette campagne, ni les espoirs que portent les dirigeants d’Europol, mais la certitude y est, que le grand public, se croit déjà dans un jeu de fiction, où une lettre électronique réveillera la conscience des grands bandits et les pousserait à prendre le chemin du retour.

«A part, le rire et un peu de promotion pour Europol, la campagne ne peut viser plus loin ». Ainsi est la remarque d’un vieux limier de la police française à la retraite. Nous avons affaires non pas à des « enfants de chœur», mais à des hommes sans cœurs, qui dans le passé, pour beaucoup ont déjà fait usage des armes, et même engendré des victimes.

Et a fini par dire : «il faut réellement croire que les cigogne apporteraient les nouveau-nées, pour espérer un réveil de la conscience d’un dangereux criminel.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *