BETA MODE
Armes à feu aux Etats-Unis : Chiffres ahurissants - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Société

Armes à feu aux Etats-Unis : Chiffres ahurissants

Par Majalla

Si une image et une seule, colle aux Américains et à leur pays, est celle des armes présentes partout, mais surtout faisant partie intégrante d’un droit constitutionnel. Ce droit, certes constitutionnel, mais devenu de plus en plus discutable, suite à chaque tuerie, qui vient, avec l’émotion qu’elle provoque, remettre sur la table des discussions ce droit.

Poser l’éventualité de restreindre la possession des armes à feu, est une réussite en soi, tellement l’idée et la pratique, de possession d’une ou plus d’armes de différents calibres, font partie de la nature même des américains.

Massacre après massacre, les consciences s’éveillent arriver à pousser les législateurs américains à débattre de l’idée d’une restriction, aussi minime soit-elle, car il faut reconnaître que l’idée est tellement ancrée, mais aussi les lobbys de l’industrie et du commerce des armes, est tellement fort, même l’un des plus puissants dans le pays.

«Nous parlerons de la législation sur les armes en temps voulu», telle fut la réponse du Président américain Donald Trump à des journalistes, voulant savoir si l’exécutif américain compterait remettre sur la table des discussions la loi concernant le contrôle des armes à feu, comme le veulent bien plusieurs élus démocrates, et ce, suite à la fusillade de Las Vegas, qui est la plus meurtrière de l’histoire récente des Etats-Unis : au moins 59 morts, 557 blessés.

Presque une fusillade de masse par jour

Le «Gun Violence Archive», organisme de recensement du phénomène de la violence due aux armes et ses conséquences, recense pour l’année présente 273 fusillades de masse. Soit quasiment une chaque jour. Sachant que ces statistiques n’incluent dans ce macabre décompte que les fusillades au cours desquelles au moins quatre personnes ont été tuées ou blessées au même endroit par un seul assaillant.

Selon une étude élaborée par des chercheurs d’Harvard et révélée par le Guardian en 2016, 265 millions d’armes à feu sont entre les mains des américains, soit un peu plus d’une arme par personne. Ce chiffre global cache bien des disparités importantes : 78% des adultes américains ne possèdent ainsi aucune arme. A l’inverse, 3% d’entre eux possèdent la moitié des armes en circulation, 132,5 millions : ces derniers sont donc chacun propriétaires, en moyenne, de plus de 17 armes.

Ces chiffres partagent l’Amérique ou plutôt les Américains, entre ceux qui ont des armes (une minorité, à savoir 17%) et une majorité ne disposant pas d’armes. De quoi casser l’image de l’engouement maladif des américains pour les armes, et de quoi dénuder les arguments des lobbys de l’armement qui prétendent que la majorité des américains possédaient des armes et surtout tiennent à cette décision.

Le danger ne vient pas uniquement des armes avec autorisation, mais de l’arsenal des armes interdites, que possèdent des gangs ou même certains particuliers, à l’image du tueur de Las Vegas, à savoir des armes destinées à l’usage militaire exclusive, et qui produisent le plus lourd des bilans aux Etats-Unis.

La campagne anti-armement sait bien qu’elle ne peut viser une interdiction pure et simple de la détention d’armes à feu, mais compte bien sur le pouvoir législatif pour renforcer les conditions de détention des armes, et ainsi que la promulgation d’un arsenal législatif plus stricte à l’encontre de tous ceux qui détiennent des armes de guerre ou à usage militaire.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *