BETA MODE
Recherche en mathématiques : Un Tunisien remporte le Prix Fermat 2017 - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Actualités

Recherche en mathématiques : Un Tunisien remporte le Prix Fermat 2017

Par Samira Ghannouchi Behi

Et de deux pour la Tunisie : après feu Abbas Bahri, mathématicien de renommée internationale, voici Nader Masmoudi qui obtient le Prix Fermat 2017.

Créé en 1989, le prix Fermat de recherche en mathématiques est attribué tous les deux ans, par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, (France) et récompense les travaux de recherches de mathématiciens de moins de 45 ans, dans des domaines où les contributions de Pierre de FERMAT ont été déterminantes : Énoncés de principes variationnels et équations aux dérivées partielles, Fondements du calcul des probabilités et de la géométrie analytique et Théorie des nombres.

L’esprit du prix est de récompenser, plutôt, des résultats de recherche qui sont accessibles au plus grand nombre de mathématiciens professionnels.

Qui est Nader Masmoudi ?

Né en 1974 en Tunisie, Nader poursuit des études primaires et secondaires dans son pays, jusqu’à l’obtention de son baccalauréat en mathématiques. Et c’est la France qu’il choisit pour ses études supérieures, où il décroche, en 1996, un diplôme de mathématiques de l’École normale supérieure de Paris. En 1999, Nader Masmoudi présente, à l’Université Paris-Dauphine, une thèse sur les Problèmes asymptotiques en mécanique des fluides, sous la direction de Pierre-Louis Lions et obtient son doctorat.

A partir de 2008, le mathématicien part pour les Etats-Unis et intègre le « Courant Institute of Mathematical Sciences de l’Université de New York où il occupe le poste de professeur de mathématiques. Il enseigne surtout l’analyse fonctionnelle, la géométrie différentielle et les nombres complexes.

En 2011, il reçoit la médaille du meilleur article scientifique publié dans les Annales Henri Poincaré et obtient une bourse de recherche de la National Science Foundation, en 2012.

En 2014, il fait une présentation intitulée The two brothers: Landau damping and inviscid damping durant le symposium de la médaille Fields qui est organisé annuellement pour présenter les travaux d’un médaillé très récent et ses références scientifiques. Une présence remarquable et remarqué au regard de l’importance de la médaille Fields qui est une des deux plus prestigieuses récompenses en mathématiques. Elle est considérée comme un équivalent du prix Nobel, car il n’en existe pas pour cette discipline.

Toujours professeur à l’Université de New York, Nader Masmoudi participe, en 2015, à certains projets de recherche comme le Mathematics Genealogy Project et dirige des thèses pour certains doctorants.

Nader Masmoudi est, ce qu’on peut appeler, un habitué des distinctions. Déjà en 1992, il a remporté la médaille d’or aux Olympiades Internationales de Mathématiques, devenant au passage la première personnalité arabe et africaine à y parvenir.

Récemment, fin novembre 2017, la Société Mathématique de France (SMF) a annoncé que le jury du Prix Fermat 2017, a décidé d’attribuer, conjointement, le « Prix Fermat 2017 », au Tunisien Nader Masmoudi, de la « Courant Institute of Mathematical Sciences », à New-York et à l’Américain Simon A. Brendle, de la Columbia University.

Nader Masmoudi devient, donc, le deuxième tunisien après feu Abbas Bahri à obtenir ce prix. Le mathématicien Bahri a été consacré en 1989 pour ses recherches sur l’Introduction de méthodes nouvelles en calcul des variations.

Le Prix Fermat 2017, attribué à Nader, vient récompenser les travaux remarquables de profondeur et de créativité sur l’analyse des équations aux dérivées partielles non-linéaires mais aussi pour ses contributions récentes à la résolution rigoureuse et complète de problèmes de stabilité hydrodynamique soulevés dès la fin du XIXème siècle par les pères fondateurs de la mécanique des fluides moderne, affirme le jury.

Le second lauréat, Simon A. Brendle,  a été, quant à lui, récompensé pour « ses nombreux et profonds résultats en analyse géométrique, faisant intervenir des équations aux dérivées partielles de type elliptique, parabolique et hyperbolique.

Dans des déclarations aux médias, le lauréat tunisien a souligné que cette distinction peut servir de stimulateur pour les jeunes tunisiens qui veulent se distinguer et briller, en Tunisie et ailleurs.

La cérémonie de remise du Prix Fermat 2017, aura lieu au printemps 2018 à Toulouse, parallèlement à la remise du Prix Fermat Junior 2017.

 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *