BETA MODE
Shireen Abo El Ezz: à «La Majalla» : Ma participation avec Tamer Hosni, m’a présentée au public arabe - Majalla Magazine
  • Edition actuelle

Cover Story

Shireen Abo El Ezz: à «La Majalla» : Ma participation avec Tamer Hosni, m’a présentée au public arabe

 

Beyrouth – Nour El Hoda

Par sa beauté, ont été réunis le Liban et l’Egypte, tant elle dispose des deux nationalités. Par le biais de petits rôles, elle a pu se hisser en Star. Chose normale : Elle est la plus gracieuse des actrices arabes. Shireen Abo El Ezz, est un nom qui a pu s’inscrire dans les registres de la fiction à la fois libanaise et égyptienne, disposant du même statut de Star dans les deux pays. De la Star des clips des plus importants Star de la chanson arabe, notamment Melhem Zein et Tamer Hosni, à un premier rôle dans le film libanais «Bienvenue au Liban», et à des rôles ralliant audace et originalité, à l’instar de la série «Air-sol» et «Privés». Chose qui atteste pleinement de ses compétences d’actrice, et pas uniquement de mannequin ou Star de clips..

Dans ce numéro Shireen a accordé l’exclusivité à «La Majallah», pour y évoquer à la fois les rumeurs qui la concernent que ses futurs projets…

Dont voici le plus important :

* Après avoir joué plusieurs rôles dans des fictions. Vous vous considériez comme actrice ou mannequin ?

– J’ai commencé le mannequinat à un jeune âge, et y suis resté 3 ans. J’ai arrêté d’une manière définitive, afin de finir mes études universitaires. Par la suite j’ai reçu des offres pour des fictions. Mais bien avant, j’ai tourné dans des clips. Ensuite, j’ai joué des rôles, à l’instar du clip «Ya maali Ayni» de la Star Tamer Hosni.

* Comment a été votre expérience avec la Star Tamer Hosni

– Ma participation au coté de Tamer Hosni dans le clip «Ya Maali Ayni», m’a présenté au public comme actrice prometteuse. Sachant que Tamer m’a remarqué pour mon rôle dans «Bienvenue au Liban», grâce au producteur Raed Sinan. Mon implication dans ce clip, a été d’un apport non négligeable pour ma carrière. Et il est bien possible de tenter un nouveau projet ensemble, qui est à l’étude.

* Tes origines égyptiennes, ont-elles été d’un apport pour ton rayonnement ?

– Bien évidement. Lorsque les producteurs ont su mes origines et que je maitrisais le dialecte égyptien, ils m’ont considéré comme actrice égyptienne. De même, je suis actrice libanaise au Liban.

* Considériez-vous disposer d’une vraie chance dans le domaine de la fiction ?

– je suis satisfaite de ce que j’ai présenté et de ce que je présente actuellement, aussi bien en Egypte qu’au Liban. J’ai commencé avec un premier rôle. Avec le temps, je me perfectionne, et j’œuvre pour présenter une bonne image et assurer la réussite. Les occasions viennent avec l’expérience.

* De Star des clips à la série «Les privés», Êtes-vous prête à jouer un premier rôle. Sans tenir compte de votre premier film ?

– Besoin d’un peu de temps et d’expérience encore, car la décision est difficile. Chose qui alourdie ma responsabilité. Je ne veux briller vite et m’éclipser à la même vitesse. Je suis satisfaite de mon parcourt. Mon premier film est une œuvre comique et légère. Par contre, ma seconde expérience doit être d’un niveau meilleur.

* Votre beauté, est-elle à l’origine de votre accession au domaine fictionnel ?

– Au début, mon apparence a constitué l’essentiel. La société productrice et l’équipe de tournage, ne savaient pas pour mes compétences d’actrice. Par la suite, mon apparence a changé, j’ai pris du poids. Avec un changement de la nature des rôles. Je compte uniquement sur mes prouesses, et non sur mon charme. Le public doit s’y habituer.

* Y-t-il une relation d’amour entre vous et le producteur Raed Sinan ?

– Raed est un ami très poche, et aussi un brave homme. Il est mon ami. On prépare un film ensemble. Il m’encourage et me pousse à travailler plus. Il dispose d’une affection particulière de ma part et d’un respect réciproque. Il a été l’intermédiaire qui m’a présenté à Tamer. Je ne peux lui souhaiter que du bien.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *