• Edition actuelle

Cover Story, Politique

ONU: Un Pacte «historiqu » sur la migration sera adopté à Marrakech

Des migrants clandestins sont assis dans le refuge de Ganzour après avoir été transférés de la route de l’aéroport à cause des combats qui ont eu lieu dans la capitale libyenne, Tripoli, le 5 septembre 2018. (Getty Images)

 Marrakech: «La Majalla»

Marrakech abritera une Conférence internationale prévue en les 10 et 11 décembre 2018, pour l’adoption formelle du Pacte mondial sur la migration.

A l’occasion de la 73è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, Maria Fernanda Espinosa, a assuré mardi 18 septembre 2018, que « La Conférence prévue au Maroc en décembre sera un jalon fondamental à cette fin ».

Espinoza, présidente de cette la 73è session a en outre fait savoir que l’une des priorités de sa présidence de cet organe plénier des Nations-Unies est justement de « promouvoir et de mettre en œuvre de nouveaux pactes sur la migration et les réfugiés ».

De son côté, le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a rappelé que les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’ONU se réuniront en décembre 2018 à Marrakech pour « adopter officiellement un pacte mondial historique pour une migration sûre, ordonnée et régulière ».

Maria Fernanda Espinosa

« La mise en œuvre de ce pacte peut nous aider à tirer parti des avantages généralisés de la migration tout en protégeant les personnes contre les voyages dangereux, l’exploitation et la discrimination », a-t-il expliqué. « J’attends avec impatience son adoption formelle », a dit le chef de l’ONU.

Finalisé en juillet 2018 au niveau de l’Assemblée générale de l’ONU, le « Pacte Mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières » est un document historique, en ce sens qu’il est le premier à aborder la question migratoire dans tous ses aspects.

En effet, ce Pacte avait été travaillé et négocié depuis février dernier au niveau de l’Assemblée générale, à raison d’un round de négociations par mois. Le texte final a été ainsi le fruit d’un large consensus au sein de cette instance onusienne, et salué mondialement comme une nouvelle preuve que le multilatéralisme peut résoudre les problématiques les plus délicates du temps moderne, à l’instar de l’immigration.

La conférence internationale prévue les 10 et 11 décembre à Marrakech permettra aux Etats membres de l’ONU d’adopter formellement ce Pacte mondial.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *