• Edition actuelle

Cover Story, Economie

Les ports saoudiens et «Visions 2030»

Bakou (République d’Azerbaïdjan): Ahmed Taher *

* La direction politique du pays a conclu quant à l’importance d’opérer une jonction entre la réussite des projets de développement dans le Royaume et le développement des ports et leurs aptitudes à adopter les normes mondiales de transport maritime.

* En conséquence, la Commission a cherché à assurer l’admissibilité de tous les ports saoudiens dans diverses spécialisations de soutien à l’économie nationale, et sa diversité. Ainsi que faire face, à tous les imprévus et défis, avec audace et confiance.

* Les ports saoudiens représentent l’un des secteurs économiques et commerciaux les plus importants du Royaume, qui jouent un rôle exceptionnel dans le développement du commerce régional et international, et sont étroitement liés à l’économie nationale.

A la lumière de la vision ambitieuse lancée par l’Arabie Saoudite dans le but d’accéder à l’avenir à un rythme soutenu, avec des politiques claires et des stratégies spécifiques, cette vision, connue sous le nom «Vision 2030 du Royaume», visant à transformer la dépendance économique de l’état vis-à-vis du pétrole, en des investissements de diverses formes et dans divers secteurs. De ce fait, il convient d’évoquer les ports l’Arabie Saoudite et le développement et la promotion de leurs performances. Ainsi que la croissance de leurs productivités, en priorité, dans le but de réaliser cette vision. Car il est difficile de mettre en œuvre cette vision sans un développement continu des ports de diverses spécialités, de l’Arabie Saoudite. Aussi bien commerciales et industrielles que les ports commerciaux, qui tous, jouent un rôle central pour faciliter les opérations d’importations des marchandises et services, répondant aux besoins du développement social, économique et industriel. Sans oublier les ports industriels qui jouent un rôle clé dans le soutien des industries nationales, ainsi qu’à ouvrir la voie devant ces industries, à la concurrence étrangère par la proximité de la production. Aussi faciliter les d’opérations d’exportation.

Compte tenu de l’importance des ports saoudiens, la direction politique du pays a conclu quant à l’importance d’opérer une jonction entre la réussite des projets de développement dans le Royaume et le développement des ports et leurs aptitudes à adopter les normes mondiales de transport maritime et à accroître la taille des conteneurs, des navires et les équipements et technologies de pointe. Chose qui s’est reflétée dans la gestion des ports saoudiens, qui ont connu une augmentation remarquable au niveau des indicateurs de performance et de productivité en 2017 par rapport à 2016. Ils ont pu décrocher une position d’excellence sur la carte du transport maritime mondial.

A cet égard, le rapport passe en revue les réalisations des ports saoudiens et les résultats obtenus, dévoilés par le rapport annuel publié par l’Autorité générale des ports saoudiens pour l’année 2017. A savoir les axes suivants:

Premièrement: Autorité générale des ports saoudiens… Aperçu de la vision et des objectifs

L’Autorité générale des ports (anciennement Entreprise générale des ports) a été créée en 1967 dans le but de mettre en place un système spécialisé de construction et de gestion efficaces des ports saoudiens, compte tenu de la diversité de leurs spécialités. A savoir leurs rôles exceptionnels dans le domaine du transport des passagers, en particulier les pèlerins et visiteurs des lieux saints.

Ce rôle a été renforcé par la conversion de l’Entreprise générale des ports en Autorité publique indépendante sur le plan financier et administratif. Une décision qui a joué un rôle très important dans la maximisation de ses services et de ses capacités. Compte tenu de cette indépendance, l’Autorité a pu jouer son rôle de surveillance, de coordination et de législation avec beaucoup de souplesse, en accordant à son conseil d’administration des pouvoirs clairs, qui ont contribué à porter une réponse rapide et à une interaction immédiate avec tout le secteur de l’industrie maritime.

Sur la base de cette mission nationale, qui vise à stimuler l’économie nationale et à renforcer les plans de l’État, sa vision est de mettre en place un système de ports efficaces, compétitifs et réactifs, qui favorisera la croissance économique et suivra l’évolution mondiale. Pour réaliser cette vision, la mission de l’Autorité consistait à devenir un acteur majeur reliant l’économie nationale au marché mondial en fournissant des installations productives, sûres et respectueuses de l’environnement et en développant une main-d’œuvre nationale compétente et qualifiée

À la lumière de cette vision et de cette mission, les objectifs de la Commission ont été définis comme suit:

  • Établir et gérer une structure sûre et efficace fondée sur une culture ouverte, et visant à renforcer l’esprit d’équipe et à permettre aux ports saoudiens de contribuer à la compétitivité.
  • Renforcer la capacité concurrentielle du secteur portuaire et faire en sorte que les clients participent au développement du système stratégique des ports saoudiens.
  • Améliorer les solutions renouvelées pour faciliter l’efficacité opérationnelle.
  • Identifier l’Autorité générale des ports en tant que leader des services environnementaux et réagir en activant des pratiques qui réduisent ou effacent les effets des opérations portuaires et leurs impacts sur l’environnement et les risques sur la santé qui en découlent pour la communauté.
  • Assurer un environnement sûr pour les individus, les biens et les marchandises, et faire face aux impacts sur les communautés entourant les ports saoudiens.

En conséquence, la Commission a cherché à assurer l’admissibilité de tous les ports saoudiens dans diverses spécialisations de soutien à l’économie nationale, et sa diversité. Ainsi que faire face, à tous les imprévus et défis, avec audace et confiance, en usant des meilleurs pratiques et des dernières technologies, nécessaires pour recevoir tous les moyens du transport maritime, de toutes natures et diverses catégories. Cet effort résulte de la conscience quant à l’importance du secteur du transport maritime et son rôle crucial dans le soutien à la croissance économique dans divers domaines. Chose qui donne à cette vision sa plus haute importance comme soutien à l’Etat dans la réalisation des plans de développement successifs, comme étant le facteur majeur dans le processus des échanges commerciaux et industriels entre le Royaume et les pays du monde, selon les objectifs de «Vision 2030» en portant le Royaume à la dimension de centre logistique à l’échelle mondiale.

Deuxièmement: les ports saoudiens… Lecture des statistiques de 2017

L’Autorité générale des ports supervise neuf ports : Six commerciaux et deux industriels, en plus du port minier de Ras Al-Khair. Quatre sont sur le Golfe arabique et cinq sur la mer Rouge. Le tableau suivant montre la carte des ports saoudiens:

Descriptif Le port
Se situe sur la mer Rouge. Est le plus grand port du royaume d’Arabie saoudite. Djeddah a prospéré et s’est agrandie pour devenir le principal port de la Mecque. Et pour sa proximité des ports méridionaux de la péninsule arabique, Aden en particulier Port islamique de Djeddah 1
Se situe sur la mer Rouge, juste à côté du détroit de Bab al-Mandab, à environ 300 km. Jazan est un port moderne, bien équipé, en eau profonde et hautement qualifié pour assurer l’efficacité et la rapidité du maniement des navires. Port de Jazan 2
Se situe à Yanbu’, à l’ouest de l’Arabie saoudite, sur la mer Rouge. Ce port comprend 7 stations terminales dont le principal objectif est le chargement et la manutention du pétrole et de ses dérivés, la production des usines pétrochimiques et toute marchandise en général. Port Industriel Roi Fahd de Yanbu’ 3
Se situe sur la mer Rouge, à environ 460 milles marins au sud du canal de Suez et à 168 milles marins au nord-ouest du port islamique de Djeddah. Port commercial de Yanbu’ 4
Le port de Daba est situé dans la ville de Daba, dans la région de Tabūk, au nord-ouest de l’Arabie Saoudite. Est l’un des plus anciens ports de la mer Rouge. Port de Daba 5
Port principal du Royaume sur le Golfe arabique. Est relié à plusieurs autoroutes et voies ferrées, et avec la calle sèche de Riyad, et couvre une superficie totale de 193 millions de mètres carrés. Port du Roi Abdelaziz de Dammam 6
Situé dans la ville de Ras Al Khair, à l’est de l’Arabie Saoudite, sur le Golfe arabe, à environ 80 km de la ville industrielle de Jubail, inaugurée en 2008, et est le port industriel le plus moderne du Royaume. Port de Ras Al Khair 7
Le port industriel du Roi Fahd, situé à Jubail, à l’est de l’Arabie Saoudite, sur le Golfe arabique, compte 27 quais, dont 19 fonctionne à plein régime. Desserve la ville industrielle de Jubail. Fondée en 1974. Port industriel du Roi Fahd 8
Situé à Jubail, sur la côte est de l’Arabie Saoudite, sur le Golfe Arabique et à 80 km au nord de Dammam, le port commercial de Jubail a été créé en 1397H et toutes ses installations ont été achevées en 1400H sur une superficie d’environ 4.125.940 mètres carrés. L’emplacement a été choisi avec précaution, essentiellement en fonction de la profondeur de l’eau environnante. Port commercial de Jubail 9

Au cours de l’année 2017, les ports saoudiens ont enregistré un succès remarquable, révélé par le rapport statistique publié par l’Autorité générale des ports, connu sous le nom de «Mawani», avec la manutention de plus de 6 millions de containers. Chose qui reflète le dynamisme et la vitalité de l’économie saoudienne.

Le nombre de navires au cours de l’année 2017 est environ 13.100, tandis que le nombre de passagers 1,3 million. Le nombre total de véhicules 76.200. Et aussi un nombre total de bétail 6,8 millions de têtes.

Le tableau suivant montre les mouvements de marchandises, de navires et de passagers observés dans les ports saoudiens en 2017:

Statistiques de l’Autorité générale des ports saoudiens – 2017

Bétail vivant

Véhicules

Containers

Navires

Voyageurs

Marchandises traitées

port

Chargement

Déchargement

Chargement

Déchargement

Chargement

Déchargement

Chargement

Déchargement

Départ

Arrivée

Chargées

Déchargées

6.819.136

51.540

348.082

2.079.245

2.074.796

171

4.097

141.291

143.677

19.755.026

35.781.727

islamique de Djeddah

32

161

4.723.760

452.187

Ras Al Khair

45.640

52.208

911

956

227.747

237.040

642.134

1.665.861

Daba

29.898

37.839

38.871

4

112

15

90

252.366

261.373

73.740

1.492.265

Jazan

11.473

176.638

531.108

1.051.280

169

1.509

5.107.995

24.462.528

Roi Abdulaziz

1.730

241

56.994.505

8.544.509

Roi Fahd

585.980

88.081

510

461

9.580.067

2.428.292

Jbail commercial

12

18

142

23.342

23.179

172.667

2.655.162

commercial de Yanbu’

1.636

367

53.420.054

29.939.565

Roi Fahd industriel

 

Source: Annuaire statistique 2017, Autorité générale des ports, Royaume d’Arabie saoudite

Il est intéressant de noter que cette performance remarquable des ports saoudiens au cours de l’année 2017, a également connu un développement remarquable au début de cette année 2018. Selon l’indice statistique publié par l’Autorité générale des ports concernant le volume du premier trimestre de cette année, le poids total des conteneurs est de 1.552.955 tonnes, tandis que le nombre des navires est de 3.049. Le nombre de véhicules est 197.814, le nombre de passagers est 258.107, et le nombre de bétail est 1.311.841 têtes.

Troisièmement: les ports saoudiens et «Vision 2030»… Planification stratégique à long terme

A la lumière de «Vision 2030» du Royaume, qui représente l’axe de l’essor saoudien vers l’avenir, le secteur portuaire dispose d’une planification stratégique dans laquelle tous les éléments du cadre approprié sont disponibles pour trouver des solutions aux besoins grandissants. Cette stratégie découle de la dépendance des ports saoudiens comme levier économique en symbiose avec les tendances mondiales. Elle se caractérise par l’adoption d’un plan d’investissement tenant en compte les possibilités de financement disponibles. Aussi, elle identifie les priorités et considère les parties concernées comme partenaires dans l’élaboration des paramètres des options et des ressources humaines, levier essentiel et central pour l’efficacité nécessaire pour mettre en œuvre la qualité et la vitesse, requises du projet. Cette stratégie repose sur plusieurs axes, notamment les suivants:

  • Améliorer la performance logistique en encourageant l’innovation À cet égard, l’Autorité générale des ports a pris de nombreuses initiatives importantes, notamment:
  • Depuis 2017, l’Autorité a eu tendance à attribuer ses services et à céder ses activités au secteur privé pour la gestion commerciale. Ce qui a abouti à plusieurs résultats positifs, notamment la modernisation des équipements et le développement des exportations industrielles nationales, l’attraction de plus navires grâce à la disponibilité de nouveaux services ainsi que la réduction des couts. Aussi, œuvrer à la mise en place de relations excellentes avec d’importantes lignes maritimes, dans le but d’obtenir une part appropriée du commerce de transbordement pour les ports du Royaume, tout en ouvrant de nouveaux horizons pour la diversification des sources de revenus et le développement d’autres ressources économiques dans le Royaume.
  • En mai 2018, l’Autorité a lancé une initiative visant à éliminer l’assurance numéraire dans les ports saoudiens afin de soutenir les initiatives visant à développer et à faciliter la performance des entreprises. Permettant de la sorte, aux commerçants de disposer de leurs containers pendant la période d’exonération sans aucun surplus au niveau de l’assurance nécessaire. Décision qui va baisser le cout de l’importation, et améliorer le classement du Royaume dans l’indice Doing Business et Facilitating World Trade.
  • Activer des Croisières touristiques dans les ports saoudiens grâce à la création d’un comité conjoint de l’Autorité générale des ports avec l’Autorité générale du tourisme et du patrimoine national pour lancer le tourisme maritime des navires de croisière dans les ports saoudiens.
  • Promouvoir l’infrastructure des ports, en prenant en compte les dimensions environnementales et urbaines à toutes les étapes, sans oublier les processus des projets d’investissement. Il faut noter à cet égard que l’Autorité a élaboré des moyens pour le développement de phares et de plus de garantis pour assurer la navigation maritime. Et création de tours de contrôles, équipés des meilleures technologies modernes dans ce domaine. A savoir que toutes les entrées des ports en sont équipées, dans un but de guider les navires. 1201 balises fonctionnant toutes à l’énergie solaire, car il est difficile les fournir en électricité.
  • Prendre en compte les dimensions régionales et internationales à la lumière des évolutions et des changements à long terme.

En conclusion, les ports saoudiens représentent l’un des secteurs économiques et commerciaux les plus importants du Royaume, qui jouent un rôle exceptionnel dans le développement du commerce régional et international, et sont étroitement liés à l’économie nationale par leurs rôles clé dans les plans de développement. L’État leur fournit donc toutes les ressources et tous les services nécessaires pour développer et accroître leurs capacités, contribuant ainsi à renforcer leurs positions régionales et mondiales.

================

* Chercheur itinérant au Centre d’études stratégiques de la présidence de la République d’Azerbaïdjan

Article précédentArticle suivant
Majalla: The Leading Arab Magazine
Since it was first published in 1980 from its head office in London, Majalla has been considered one of the leading political affairs magazines in the Arab world. We offer a wide array of articles addressing the most significant political, economic and social issues facing the Middle East today, as well as the evolving cultural scene in the region. Majalla prides itself in being an ideas-driven publication that goes beyond reporting and headlines to provide original analysis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *