• Edition actuelle

Médecine alternative, Santé

Que savez-vous des exercices du yoga réparateur?

Londres – «Majalla»

 

Il ne fait aucun doute que l’exercice est essentiel à la sécurité de notre corps et de notre esprit. Mais lorsque nous concentrons notre forme physique sur des exercices de yoga réparateurs plutôt que sur la marche matinale, il devient évident que s’absenter du travail dur – un ou deux jours par semaine – est d’une importance primordiale pour la longévité. En d’autres termes, si vous souhaitez jouer à l’extérieur avec vos petits-enfants à l’âge de soixante-dix ans, alors, exprimez à vos articulations un peu d’amour maintenant en prenant des jours de repos pour votre corps plusieurs fois par semaine.

Mais que devez-vous faire les jours de repos? Êtes-vous prêt à vous asseoir sur le canapé avec un bol de maïs soufflé à la main et regarder une série? Ou devriez-vous trouver un moyen de bouger mais avec moins de pression?

Selon Winges, rédactrice de la rubrique fitness et de yoga sur le site américain «Mind’s Body» : «Lorsque nous exerçons des efforts douloureux, nos muscles s’effondrent, provoquant de petites ruptures dans les muscles de notre corps. Cela semble être une mauvaise chose, mais pas vraiment, car nos muscles ont besoin de ces petites déchirures pour devenir plus forts. Cependant, ces muscles ont besoin de soins appropriés et d’un soutien pour revenir à chaque fois exempts de blessures.

Lorsque nous bougeons (au lieu de rester assis), nous facilitons la circulation sanguine, qui contient les nutriments aidant à réparer ces muscles déchirés. «Une récupération active signifie que votre corps est moins susceptible d’être raide ou mal lorsque vous recommencez à faire de l’exercice. Votre performance sera donc meilleure parce que votre corps est prêt», déclare Andy Winslow, entraîneur sportif et sportif professionnel. «Cela pourrait se faire, en faisant du vélo dans le quartier où vous habitez, en nageant dans la piscine, en faisant des exercices d’étirement ou même en massant le corps», toujours selon Winslow. Ne négligeons pas le rétablissement mental que nous obtenons grâce aux exercices de méditation et de respiration, le corps et l’esprit ont également besoin de temps pour se rétablir. Cela peut ne pas sembler logique, mais la véritable accumulation du corps et le processus de croissance se produisent au repos».

Paul Landy, physiothérapeute et directeur de la mise en forme dans un centre de physiothérapie et de remise en forme, reconnaît que le fait de se déplacer d’une manière assez douce – comme la marche, la natation ou le vélo – constitue la solution pour pomper des fluides et contre la stagnation de la circulation sanguine. «Après un jour ou deux d’exercices, 40 à 60% de votre énergie vous aide à bien déplacer votre circulation sanguine et vos muscles, et à stimuler la régénération des tissus», conclue Landy.

Si vous n’aimez pas la marche ou le cyclisme, choisissez un cours de yoga qui ne traite pas de situations stressantes, mais de récupération, comme un cours de yoga lent.

Le Dr Tiffany Leicester du Centre de santé Parsley considère : «La pratique du yoga lent est un choix incroyable pour passer des jours de repos après un dur travail.», avant d’ajouter : «Non seulement il active le système nerveux autonome, mais aussi est responsable de la digestion et de la relaxation, et donne également à l’organisme la possibilité de passer de longues périodes en position de muscles tendus. Personnellement, je ne suis pas doué pour étirer mes muscles et ce genre de yoga me force à étirer tous les muscles de mon corps.»

Si vous recherchez d’autres options pour restaurer vos muscles, envisagez de pratiquer les anciens mouvements de Kigung ou de vous inscrire au cours de yoga Nidra.

Landy suggère de faire ces exercices chez vous les jours où vous devez réparer vos muscles lorsque vous n’avez pas beaucoup de temps. Cela ne prend que quelques minutes et l’exercice aide à stimuler la récupération.

Yoga workout

 

1 – L’exercice de s’étendre et soulever la hanche (Sobain Bridges)

Allongez-vous sur le dos, les genoux pliés et posez vos pieds sur le sol. Tout en gardant votre bassin neutre, soulevez délicatement vos hanches du sol jusqu’à ce que l’articulation de la hanche devienne droite. Les avantages de cette position incluent l’amélioration de la flexibilité des muscles de la hanche et de la cuisse tout en activant le contrôle du muscle primaire pour aider à réorganiser la position du bassin. Nos habitudes en position assise exigent que cet exercice détende le bas du dos après un entraînement intense. Si vous le pouvez, vous pouvez exercer chaque jambe séparément tant que vous pouvez garder une colonne assise.

 

2 – Soulever le bras et la jambe en sens inverse (Bird – Doug Levits)

Placez vos mains et vos genoux sur le sol et assurez-vous que votre bassin est en position neutre et assis avec votre dos. Soulevez votre bras avec la jambe opposée au sol, en vous assurant que votre bassin est assis. Les avantages de cette position résident dans la stabilité de la circulation autour de la colonne vertébrale, ainsi que dans l’amélioration de la force intrinsèque, de l’équilibre et du contrôle du mouvement du bassin. Cet exercice est particulièrement important pendant les jours de repos. Vous devez continuer à améliorer la force de base de votre corps et à l’aider à apprendre et à s’adapter à sa stimulation. Le défi de la stabilité, de l’équilibre et de la réception des sens profonds, permet d’obtenir une meilleure restauration que de rester assis et de ne pas faire.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *