• Edition actuelle

Art

1ère édition de la SMT : Les années soixante-dix revisitées

La 1ère édition de la Saison de la musique tunisienne a été clôturée, au Théâtre des régions à la Cité de la culture. La clôture de la première édition de ce festival a été marquée par la présence d’un public des grands jours amoureux de la musique tunisienne authentique. La soirée a débuté par l’hymne national suivi d’un morceau instrumental exécuté par la Troupe musicale Taranim. La soirée s’est, ensuite, poursuivie avec au programme des titres phares qui ont marqué les années soixante-dix, une période caractérisée par une profusion de productions musicales qui ont enrichi d’une manière très sensible le patrimoine musical national. Le public a ainsi eu le plaisir de réécouter «Farha» une œuvre instrumentale signée Kaddour Srarfi, avant d’accueillir Raouf Abdelmajid qui a interprété «Dari al hawa» de Mustapha Charfi, Taoufik Ennacer avec «Sabahek sokkar» de Nizar Kabani, Sarra Nouiri avec «Manhebbech fodda wedhab» de Oulaya et Mohsen Erraies avec «Taarefni nghir». La soirée fut aussi instrumentaliste avec un morceau intitulé «Kallemni fettalifoun» présenté par Mohamed Gueniya lequel morceau fut composé par Ridha Kalaï et chanté par la grande Naama.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *