• Edition actuelle

Sport

Mohamed Salah Joueur africain de l’année!

Par La Majalla

*‘’C’est très fort ce que je viens de vivre, tout enfant, je rêvais d’un Ballon d’or mais en gagner deux successivement, c’est immense’’, a dit l’attaquant égyptien finaliste de la CAN 2017.

* Aux côtés des Légendes dont une dizaine a été primée en présence des Présidents sénégalais et libérien respectivement MM. Macky Sall et George Weah et du Président de la Fifa, Gianni Infantino, le décor était bien planté.

 

La journée de mardi 9 janvier 2019,  sera à marquer d’une pierre blanche par l’Egypte qui après avoir obtenu l’organisation de la première CAN à 24 équipes, a vu son leader technique, Mohamed Salah gagner son 2-ème CAF Awards d’affilée au CICAD (Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio), lieu de la cérémonie des CAF Awards.

‘’C’est très fort ce que je viens de vivre, tout enfant, je rêvais d’un Ballon d’or mais en gagner deux successivement, c’est immense’’, a dit l’attaquant égyptien finaliste de la CAN 2017. ‘’Je suis fier et très honoré d’être désigné pour la 2-ème fois. Ce n’était pas évident, pour la première fois, on me disait que ça n’allait pas passer et c’est fait et cette année, il a fallu confirmer et c’est bien. Enfant, je rêvais déjà de Ballon d’or mais en gagner deux en deux années consécutives, c’est vraiment immense. Ces titres je vais les partager avec tous ceux qui ont contribué à ma formation de footballeur, mes éducateurs. Ma joie est encore plus grande avec la désignation de l’Egypte comme pays organisateur de la prochaine CAN. Avec l’aide du public, nous viserons un 8-ème sacre pour notre pays qui a déjà gagné sept titres de champion d’Afrique. Et ce serait bien de voir le public revenir en masse dans les stades et permettre ainsi un nouveau cycle de victoires’’, a déclaré Mohamed Salah.

‘’Ce sera le renouveau du football égyptien et avec la décision de la CAF de nous attribuer l’organisation de la CAN, nous avons des atouts pour gagner une 8-ème couronne continentale’’, a dit le Pharaon de Liverpool.

Des légendes
Aux côtés des Légendes dont une dizaine a été primée en présence des Présidents sénégalais et libérien respectivement MM. Macky Sall et George Weah et du Président de la Fifa, Gianni Infantino, le décor était bien planté. C’était à la grande joie des récipiendaires, des nominés mais aussi et surtout des Légendes dont le rôle de promoteur du football africain a encore été magnifié par le Président Ahmad Ahmad.

Les artistes locaux la diva de la chanson sénégalaise, Coumba Gawlo Seck et la star planétaire Youssou Ndour qui a clôturé la soirée avec son titre Birima, les spectateurs ne sont pas ennuyés durant plus de deux heures d’un spectacle réglé comme sur du papier à musiques.

Une soirée riche

La soirée très riche en couleurs s’est conclue en apothéose avec le sacre du numéro 11 devant le local Sadio Mané qui a tenu à féliciter son coéquipier en conférence de presse. ‘’Je n’abdique pas, je vais me battre pour gagner ce titre qui est un rêve’’, a déclaré le numéro 10 soulignant avoir vécu une belle soirée au CICAD. ‘’Je ferais tout mon possible pour remporter le trophée de meilleur joueur l’année prochaine, je ne vais rien lâcher et soyez-en surs je vais me battre pour cela. Mais il faut féliciter le vainqueur et sur le plan collectif, notre entente est très bénéfique pour Liverpool qui vise le titre de champion (en Angleterre) et la victoire en Ligue des champions. Avec la sélection nationale, l’objectif c’est tout le peuple sénégalais qui l’attend, gagner la CAN en Egypte », a ajouté Sadio Mané.

Voici les lauréats de cette édition 2018 des Aitéo CAF Awards :

 

-Joueur africain de l’année : Mohamed Salah (Egypte et Liverpool)

-Joueuse africaine de l’année : Chreestina Thembi Kgatlana (Afrique du Sud et Houston Dash)

-Meilleur jeune joueur de l’année : Achraf Hakimi (Maroc et Borussia Dortmund)

-Entraîneur de l’année : Hervé Renard (Maroc)

-Entraîneur de l’année en foot féminin : Desiree Ellis (Afrique du Sud)

-Équipe nationale masculine de l’année : Mauritanie

-Équipe nationale féminine de l’année : Nigeria

-But de l’année : Chreestina Thembi Kgatlana (Afrique du Sud et Houston Dash)

-Président de fédération de l’année : Faouzi Lekjaâ (Maroc)

-Prix de Platine : Macky Sall, Chef de l’Etat du Sénégal

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *