• Edition actuelle

Art

Une artiste sud-africaine fait des photos en s’inspirant de ses racines

«Falling», est l’un des titres de l’artiste sud-africaine Sethembile Msezane. Une chanson qui parle des oiseaux de pierre, capturés dans le Grand Zimbabwe et finalement remis en liberté, à l’exception d’un. L’artiste de 27 ans est aussi et avant tout une photographe. Et c’est à Londres qu’elle ouvre sa première exposition personnelle à la galerie Tyburn intitulée «Speaking through Walls» (Parler à travers les murs) sous le double thème les rêves et le culte ancestral. Neuf œuvres photographiques prises en Afrique du Sud et au Zimbabwe sont exposées au public.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *