• Edition actuelle

Politique

Les Shebabs revendiquent l’attentat

Le port de Bossasso.

Par La Majalla

 

* Paul Anthony Formosa, dirigeait le port de Bossasso, dans le nord-est du pays pour le compte de la société P&O Ports, une filiale du groupe émirati DP World.

* Les islamistes radicaux Shebab ont revendiqué l’assassinat par le biais d’un communiqué de leur porte-parole, Cheikh Abdiazis Abu-Musab.

 

Les combattants d’Al shabaab ont revendiqué deux attaques d’envergure dont l’assassinat du directeur maltais du port de Bossasso, le plus important de la région semi-autonome du Puntland.

Paul Anthony Formosa, qui dirigeait le port de Bossasso, dans le nord-est du pays pour le compte de la société P&O Ports, une filiale du groupe émirati DP World a été abattu par un individu armé dans l’enceinte du port. Son assassinat a été revendiqué par Al Shabab, par le biais d’un communiqué de leur porte-parole Cheikh Abdiazis Abu-Musab. « Cette attaque fait partie d’un plan plus large ciblant les compagnies mercenaires qui pillent les ressources de la Somalie », indique t-il.

Les islamistes radicaux Shebab ont revendiqué l’assassinat par le biais d’un communiqué de leur porte-parole, Cheikh Abdiazis Abu-Musab. « Cette attaque fait partie d’un plan plus large ciblant les compagnies mercenaires qui pillent les ressources de la Somalie », indique le communiqué.

Chassés par la force
Après avoir été chassés par la force de l’Union africaine (Amisom) et depuis qu’ils ont perdu Mogadiscio en août 2011, les shebabs ont juré la perte du gouvernement somalien et multiplient les attaques de ce type. Les islamistes ont également revendiqué un autre attentat à la voiture piégée ce lundi matin contre un marché très fréquenté du sud de la capitale Mogadiscio.
Pour le deuxième attentat, les assaillants ont garé un véhicule bourré d’explosifs près d’un centre commercial faisant neuf morts et plusieurs blessés.

 

Paul Anthony Formosa.

Originaire de Marsascala

Paul Anthony Formosa, originaire de Marsascala, est un Maltais, âgé de 52 ans. Il a travaillé ces dernières années, comme gestionnaire dans ce port auprès de l’une des plus grandes sociétés de terminaux au monde, DP World. Il venait d’arriver au travail tôt le matin lorsque deux attaquants sont entrés dans le port, l’un d’eux tirant sur lui. L’agresseur a été tué sur les lieux par un garde de sécurité. Formosa a été transporté à l’hôpital mais est décédé peu après des suites de ses blessures.

Formosa est un ancien employé de Freeport et travaillait autrefois sur des grues. Il a quitté Malte pour travailler à Lattaquié, en Syrie, dans le même secteur d’activité. Il a ensuite été employé par P & O Ports, une filiale de la société de terminaux géante DP World, en tant que chef de projet en Somalie.

 

Directeur maltais du port de Bossasso, Paul Anthony Formosa a été à l’avant-garde de la gestion moderne des terminaux portuaires en Afrique, qui a remporté une concession de 30 ans pour la gestion et le développement d’un projet de port polyvalent à Bosasso, dans l’État de Puntland en Somalie.

Les travaux du projet comprennent la construction d’un quai de 450 m et d’une zone de secours de 5 hectares, le dragage à une profondeur de 12 m avec des travaux de remise en état utilisant des déblais de dragage. Des investissements importants ont également été consentis dans un système d’exploitation informatique et de terminaux (TOS), des grues mobiles portuaires et du matériel de manutention de conteneurs. Paul Anthony Formosa était le responsable du port depuis août 2017, selon son curriculum vitae posté sur son compte LinkedIn.

Quelques mois auparavant de cette attaque, la filiale de DP World avait signé un contrat de concession de trente ans pour la gestion et le développement du port, stratégiquement situé sur le golfe d’Aden, entre la mer Rouge et l’océan Indien, à plus de 1 300 km au nord de Mogadiscio. Une enquête a été ouverte par la P&O ports et les autorités du Puntland.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *