Egypte : La citadelle de Siwa rénovée.

«Apprends à tes enfants et aux miens ce que signifie l'ancienne Shali», chantent des fillettes aux tenues chamarrées, lors de l'inauguration de la citadelle restaurée de Shali, monument phare de l'oasis de Siwa, à 750 km à l'ouest du Caire.

Construite au XIIIe siècle, «Shali» («Chez moi» en langue siwi), a été érigée par les populations berbères installées dans l'oasis pour parer aux invasions bédouines.

Bâtie en «karchif» --un mélange d'argile, de sel et de pierre opérant comme un isolant naturel dans une région où le climat peut être extrême--, cette dernière est tombée en décrépitude après des pluies diluviennes en 1926.

Le projet de restauration, lancé en 2018, entend faire de Siwa une «destination de l'écotourisme» mondial, selon un communiqué du ministère des Antiquités et des donateurs, diffusé le 6 novembre lors de l'inauguration de Shali.

Il est financé à hauteur de 540.000 euros par l'Union européenne et mené par l'entreprise cairote Environmental Quality International (EQI) sous l'égide du gouvernement.