Ethiopie : Tedros Adhanom Ghebreyesus prêche la paix…

Après avoir été accusé par l’armée éthiopienne de soutenir la rébellion du Tigré, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus se lave à grande eau et appelle les parties en conflit au dialogue.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a réagi à l’accusation de l’armée Ethiopienne, le citant comme le principal soutien de la rébellion du Tigré. Dans un communiqué partagé sur ses pages, le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dit ne pas être impliqué dans ce conflit armé. « Je suis d’un seul côté et c’est du côté de la paix. J’œuvre toujours pour la paix, le dialogue et le rassemblement des parties en conflits », a-t-il dit.

Face à cette accusation, le patron de l’OMS «appelle toutes les parties à œuvrer pour la paix et à assurer la sécurité des civils et l’accès à l’aide sanitaire et humanitaire à ceux qui en ont besoin». Regrettant «le déplacement massif des Ethiopiens dans des pays voisins», le Dr Tedros ajoute par ailleurs qu’il se «joint au Secrétaire général des Nations Unies pour appeler à des mesures immédiates pour apaiser les tensions et garantir une résolution pacifique de ce conflit».

Ce jeudi 19 novembre, l’armée éthiopienne, par le biais de son chef d’état-major, Berhanu Jula, a affirmé que le Dr Tedros «aide les autorités de la région du Tigré à obtenir les armes».