Sénégal : Les lutteurs en difficulté.

Les ténors de la lutte sénégalaise n'en peuvent plus de subir les conséquences du Covid-19 sans aide significative de l'État. Face à la presse, samedi 26 décembre, ils ont dénoncé le peu de moyens financiers accordés à cette discipline, sport roi dans ce pays. Ils demandent la réouverture de la saison de lutte et un soutien financier de l'État.
Les professionnels de la lutte sénégalaise sont en colère contre les autorités étatiques. Ces dernières les ont tout bonnement oubliés dans les aides financières destinées aux différents secteurs en difficulté. La lutte n'a reçu finalement que la somme de 40 000 euros.