Afrique du Sud : Lancement des opérations de vaccination

La campagne de vaccination contre le Covid-19 en Afrique du Sud a commencé mercredi, après un report lié aux doutes sur l'efficacité contre le variant local des vaccins d'AstraZeneca, achetés en premier lieu par le gouvernement.

La première dose du lot de 80.000 vaccins du laboratoire américain Johnson&Johnson a été administrée devant les caméras à une infirmière en maternité de l'hôpital de Khayelitsha, important township du Cap. Le président Cyril Ramaphosa y a été vacciné dans la foulée.

Livrés en toute discrétion tard dans la soirée, à l'aéroport de Johannesburg, les précieux vaccins qui s'administrent en dose unique ont été transférés dans un local sécurisé avant d'être distribués dans plusieurs centres de vaccination à travers le pays.

Les premières vaccinations sont destinées aux 1,2 million de personnels de santé. Une livraison supplémentaire de 420.000 doses est attendue dans les prochaines semaines, a assuré le gouvernement. Au total, neuf millions ont été commandées au laboratoire américain.

Ils seront complétés par 20 millions de vaccins Pfizer. Et l'Afrique du Sud recevra aussi d'autres lots via l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Union africaine (UA).