Japon : Investissement en Afrique

Takuma Terakubo n’en est pas à son coup d’essai en Afrique. Après avoir investi la totalité de son premier fonds (3,5 millions de dollars) entre 2019 et 2020, le patron d’Uncovered Fund, société nipponne de capital-risque créée en 2019, a annoncé le 16 février le bouclage en juin d’un fonds de 15 millions de dollars destiné à des tours de table situés entre l’amorçage et la série A.

L’investisseur prévoit d’injecter des tickets compris entre 50.000 et 500.000 dollars en ciblant prioritairement les entreprises kényanes, nigérianes et sud-africaines. Le fonds veut se concentrer sur les secteurs de la vente au détail, de la fintech, de la santé, de la logistique, de la mobilité, de l’agritech et des villes intelligentes.

Dans la foulée de cette annonce, Uncovered Fund a révélé avoir d’ores et déjà pris des participations dans SkyGarden, une plateforme kényane de e-commerce et Rxall, une healthtech nigériane, mais également LipaLater, une fintech kényane destinée aux entreprises d’Afrique de l’Est ainsi que dans le service de VTC togolais Gozem et enfin dans le nigérian Send, qui facilite les procédures douanières pour les entreprises.