Tunisie : Peut-on sauver Tunisair ?

Un accord aurait été trouvé entre le ministère tunisien du Transport et le gestionnaire aéroportuaire turc TAV Airport sur les impayés de la compagnie nationale Tunisair.

Pendant ces négociations, vendredi, des centaines de membres du personnel ont manifesté contre une privatisation, un gel des comptes et un licenciement de membres.

Le groupe turc avait saisi à titre de remboursement de sa dette 8 millions d’euros du compte de Tunisair, sur les 20 millions d'euros de dette.

Le ministère du Transport a annoncé dans un communiqué la levée du gel des comptes et l'ouverture de négociations avec la TAV et Tunisair afin de trouver un accord sur l'échelonnement des dettes.

Outre ses dettes, Tunisair souffre d'un manque d'investissements et d'une faible compétitivité.

En janvier 2020, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, avait fait savoir que pour rétablir son équilibre financier, la compagnie devrait licencier 4.800 employés sur les 7.800 que compte l'entreprise soit 61% de sa masse salariale. Selon lui, suivant les normes internationales, Tunisair avait un surplus d’effectifs» de 250%.