Afrique du Sud : Une économie en «état de catastrophe» ?

Durement touchée par le Covid-19, l’Afrique du Sud compte un tiers de sa population au chômage. Pretoria pourra-t-elle redresser l’économie ?

Son économie frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus, l’Afrique du Sud, déjà fragilisée par plusieurs années de croissance faible, doit présenter un plan pour relever le pays.

Habituellement, le ministre des Finances sud-africain, Tito Mboweni, vient présenter les orientations budgétaires du pays au Parlement, accompagné d’un plant d’aloe vera, capable de survivre en pleine sécheresse…

Cette vertu sera sans nul doute bien utile cette année, dans un contexte où désormais un nombre record de Sud-Africains sont au chômage, 7,2 millions soit 32,5 % de la population, et les prévisions tablent sur une dette publique qui devrait atteindre 80% du PIB cette année.

Pays africain officiellement le plus touché par le Covid-19, l’Afrique du Sud a rapidement déclaré «l’état de catastrophe» après l’arrivée du virus en mars 2020 sur le continent. Et le gouvernement a mis en place l’un des confinements les plus stricts au monde.

Mais en tentant de se protéger de l’épidémie, le pays s’est également fermé aux touristes et aux capitaux étrangers.