Côte d’Ivoire : Lancement de la campagne électorale

Les élections législatives du 6 mars visent à renouveler les 255 sièges de députés. Plus de 1500 candidats en lice pour ce scrutin crucial pour tous les états-majors, et à l’issue incertaine.

Si la campagne officielle s’ouvre ce matin, en réalité la plupart des candidats n’ont pas attendu et sillonnent déjà le terrain depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Il faut dire que pour tous les camps, l’enjeu est important et le jeu est ouvert.

Dans un long message publié sur les réseaux sociaux mercredi soir, Henri Konan Bédié s’efforce d’expliquer pourquoi après l’appel au boycott actif de la présidentielle d’octobre, le PDCI exhorte maintenant ses électeurs à se rendre aux urnes le 6 mars. Parmi les justifications données par l’ancien président ivoirien : «équilibrer les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire afin d'éviter la consolidation d'un pouvoir absolu dans notre pays». Pour ce combat électoral pour l’instauration d’un contre-pouvoir à l’Assemblée, le PDCI s’est allié avec le FPI pro-Gbagbo, engagé sous les couleurs de la plateforme EDS, qui marque son retour sur la scène électorale après dix ans de boycott des scrutins. L’enjeu est donc de taille pour le FPI pro-Gbagbo.