Royaume-Uni : Ouverture vers l’Afrique

Depuis le début de l'année, le Royaume-Uni multiplie les appels du pied à l'Afrique. Dernier en date, l'UK-Africa Investment Conference, un événement virtuel organisé par le ministère britannique du Commerce international, tenu le 20 janvier. Dédié à l'investissement sur le continent, il a réuni chefs d'entreprise, chercheurs et politiques africains et britanniques, autour d'un thème central : la construction du partenariat économique entre le Royaume-Uni post-Brexit et l'Afrique. Soit l'occasion pour les participants d'examiner les opportunités existantes, mais aussi les secteurs et les zones géographiques à définir. Et pour le gouvernement britannique d'afficher sa volonté de faire du continent «un partenaire d'investissement», selon les mots du Premier ministre Boris Johnson. Une ambition confirmée par le ministre britannique chargée de l'Afrique, qui n'a pas caché son enthousiasme face à l'entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) le 1er janvier 2021.