Etats-Unis : Donald Trump est de retour

«Je pourrai même décider de battre Biden une troisième fois». Donald Trump a osé. Moins de deux mois après son départ de la Maison Blanche, il plante les jalons d’une possible candidature pour 2024 et critique copieusement le gouvernement Biden sur la scène du CPAC, en Floride.

«Je ne vais pas fonder un nouveau parti… J’ai déjà un parti, le parti républicain», a scandé Donald Trump, sur la scène du CPAC, la grande messe annuelle des conservateurs américains, qui se tient actuellement à Orlando en Floride. La foule était complètement acquise à celui qui, privé de son fil Twitter et de la présence de journalistes affectés à la présidence, est désormais quelque peu réduit au silence.

«Nous sommes engagés dans une lutte pour la survie de l'Amérique comme nous la connaissons, a-t-il déclaré à la toute fin d'un discours décousu d'une heure et demie. C'est une lutte. C'est une lutte terrible, terrible, douloureuse. Mais à la fin nous gagnons toujours».