Ethiopie : Encore des révélations

La pression diplomatique sur l'Éthiopie s'accroît, à mesure que les révélations s'accumulent sur les crimes commis pendant la guerre menée à huis clos dans la province du Tigré depuis quatre mois. Après le rapport d'Amnesty international, de nouvelles enquêtes ont en effet révélé de nouvelles exactions des belligérants.

Le voile se lève peu à peu sur les quatre mois d'opérations militaires à huis clos dans le Tigré. Après l'enquête du Daily Telegraph sur la tuerie de Debre Abay, puis le rapport glaçant d'Amnesty international détaillant le carnage de centaines de civils commis dans la ville d'Aksoum fin novembre par l'armée érythréenne, c'est la chaîne américaine CNN qui a diffusé une longue enquête sur un massacre de fidèles commis à Degelat, dans le nord du Tigré, lors d'une fête religieuse.