Madagascar : Durcissement des mesures contre le Covid-19

Le chef de l’Etat malgache a annoncé la restauration de l’état d’urgence sanitaire suite à la 2ème vague du Coronavirus. Dans un discours diffusé sur la chaîne nationale, Andry Rajoelina a rappelé la présence du variant sud-africain parmi des cas testés.

Cette restauration de l’état d’urgence sanitaire implique la fermeture de toutes les écoles et les universités ainsi que la mise en place d’un couvre-feu, à partir de 21 heures jusqu’à 4 heures du matin, sur l’ensemble du territoire national. Selon M. Rajoelina, le variant sud-africain a été identifié dans une quinzaine de tests envoyé à l’Institut Pasteur à Paris, en France. D’après sa communication, ce variant s’est introduit à Madagascar par des voyageurs en provenance des Iles Comores.

Avant le discours du chef de l’Etat malgache, plusieurs sources ont alerté l’opinion sur la résurgence des cas du Covid-19 dans les hôpitaux de l’ile. Le 20 mars, les régions de Mahagana et Nosy-Be, dans le Nord-ouest ont fait l’objet d’isolement suite à la montée des cas de la pandémie. Face à cette augmentation des cas, Antananarivo a annoncé son recours au vaccin afin de limiter la circulation de la pandémie. « A l’issue d’une consultation des membres de l’Académie nationale de la médecine, Madagascar a identifié deux vaccins qui remplissent les critères requis et intégrera le programme », a déclaré le chef de l’Etat.