Congo-Brazzaville : Quatrième mandat pour Sassou Nguesso

A 77 ans, Denis Sassou Nguesso a été définitivement élu président du Congo-Brazzaville pour un quatrième mandat, selon un arrêt de la Cour constitutionnelle qui a jugé «irrecevables» les recours d'opposants appelant à l'annulation du scrutin.

Pendant la campagne électorale, M. Sassou Nguesso, qui a passé 36 ans au pouvoir à la tête de régimes autoritaires dans ce petit pays d'Afrique centrale, a placé en tête de ses priorités la paix, la jeunesse, et le développement de l'agriculture pour sortir du tout-pétrole et de la dépendance aux importations.

«Sur les résultats définitifs de l'élection (...) la Cour constitutionnelle a procédé aux rectifications et ajustements nécessaires. Est déclaré élu le candidat Denis Sassou Nguesso qui, a l'occasion du scrutin présidentiel, a recueilli 88,40 %», a déclaré Auguste Iloki, président de la plus haute instance judiciaire du pays.

«Les recours en annulation et de report de l'élection présidentielle» présentés par Mathias Dzon, Jean-Jacques Serge Yhombi Opango et Christian Mozoma sont jugés «irrecevables», a-t-il ajouté : «Les demandes d'annulation et de report de l'élection ne sont pas fondées».