Brésil : Plus de 4 000 morts en 24 heures

Le Brésil a franchi pour la première fois mardi 6 avril le seuil des 4.000 morts de Covid-19 en une seule journée, avec 4 195 décès enregistrés en 24 heures, un nouveau record, selon le dernier bilan officiel du ministère de la Santé.

Ce pays de 212 millions d'habitants est le deuxième le plus endeuillé au monde en chiffres absolus, après les États-Unis, avec un total de 336.947 décès. Le Brésil est aussi au deuxième rang mondial en termes de contaminations, avec 13.100.580 cas confirmés, 86 979 lors des dernières 24 heures.

La pandémie semble totalement hors de contrôle dans le plus grand pays d'Amérique Latine, où de funestes records sont battus jour après jour depuis plusieurs semaines. En seulement six jours, plus de 15.000 décès ont été recensés en ce mois d'avril au Brésil, avec 2.757 morts par jour en moyenne.

Pour Miguel Nicolelis, neuroscientifique et ancien président du comité anto-Covid de la région Nordeste du Brésil, le pays est une bombe sanitaire à retardement. «Avec plus ou moins 100 000 nouveaux cas par jour, indique-t-il à notre correspondant à Rio, Martin Bernard, le Brésil permet au virus de réaliser un nombre très important de mutations qui peuvent faire apparaître de nombreux variants, comme on l’a vu en Amazonie ou près de Sao Paulo la semaine dernière, ou d’autres encore que la Fondation Oswaldo Cruz a identifiés à Rio».