Sénégal : Le commerce de moutons va très bien

La viande de mouton, denrée très prisée au Sénégal, a vu son prix monter en flèche, au cours de ces dernières années. Derrière cette hausse du prix, le coût de l’animal qui a aussi connu une forte flambée.

Samedi matin, le foirail ne bat pas encore son plein. Quelques vendeurs avaient déjà répondu présent, parmi eux, Aliou Sow, la trentaine. A cette heure de la journée, les quelques clients qui viennent acheter un mouton ou même un bœuf sont dans l’urgence : soit ce sont des musulmans qui doivent baptiser un nouveau-né, une semaine après sa naissance, soit un décès, poussant la famille à vite acquérir un de ces animaux domestiques, pour les besoins du repas.

Pour cette dernière tranche de clientèle, elle est devenue rare, car ramadan oblige, aucune urgence, car le repas se prépare le soir, et se déguste après la rupture. Les acheteurs ont donc le temps de venir effectuer leurs courses à n’importe quelle heure de la journée. Dans tous les cas, Aliou Sow, lui, qu’il pleuve ou vente, il pointe très tôt pour s’enquérir de la situation au foirail, après avoir laissé son bétail sous la vigilance d’un agent de sécurité, pendant toute la nuit.