Afrique : Etat de la pandémie

L’épidémie de Covid-19 continue de progresser en Afrique. La vaccination des populations africaines se fait doucement et moins de 2% des africains ont reçu une dose de vaccin, le plus souvent chinois. Le Maroc a adopté une stratégie de vaccination à grande échelle qui semble porter ses fruits aujourd’hui, alors que l’Afrique du Sud, pays le plus touché, respire enfin.

Les politiques de lutte contre l’épidémie du nouveau Coronavirus différent fortement selon les pays africains. Au Maroc, où une part importante de la population est désormais vaccinés, les célébrations à l’occasion de la Fête du travail ont été annulées pour éviter toute reprise de l’épidémie.

A Madagascar, la situation reste très tendue et l’oxygène vient à manquer dans les hôpitaux. Longtemps rétif à l’idée de faire vacciner sa population, préférant utiliser le médicament traditionnel Covid Organics, Madagascar a annoncé qu’il allait désormais aussi entrer dans un processus de vaccination classique, mais en laissant libre choix à sa population.

En Afrique du Sud, pays d’Afrique le plus touché avec près de 54 000 décès pour 1,5 million de personnes ayant contracté la maladie, la baisse est spectaculaire depuis début février et le pays a pu alléger considérablement toute les mesures de restriction. L’Afrique du Sud est passée de plus de 15.000 cas quotidien en janvier, à seulement un peu plus de 1.000 par jour désormais.