Centrafrique : Les députés ont pris leur fonction

Les 90 députés sur les 140 ont fait leur entrée à l'Assemblée nationale le lundi 3 mai 2021. Les députés de la 7e législature en République centrafricaine ont pris leurs fonctions ce lundi pour un mandat de cinq ans, après des élections générales sous tension, le 27 décembre 2020. Sur les 140 députés qui constituent l’effectif de l’Assemblée nationale centrafricaine, seuls 90 ont prêté serment hier lundi.

Les 50 autres députés seront connus après les élections partielles prévues le 23 mai courant. Parmi les 90 élus qui ont fait leur entrée hier à l’Assemblée nationale, le Mouvement cœurs-unis (majorité présidentielle) occupe la première place avec 25 sièges. Le Mouvement de libération du peuple centrafricain de Martin Ziguélé et le Kwa Na Kwa de François Bozizé ont respectivement sept et six sièges.

Le Kwa Na Kwa avait au départ sept sièges mais la Cour constitutionnelle a signé une décision le 2 mai invalidant la victoire du candidat Florent Kema du parti de Francois Bozizé. L'Union pour le renouveau centrafricain de Anicet Georges Dologuélé occupe pour l'instant 5 sièges. Idem pour le Mouni de Thierry Kamach. Le Rassemblement démocratique centrafricain, dirigé par Désiré Bilal Zanga-Kolingba, décédé il y a quelques jours, a de son côté six sièges. Les dames occupent, par ailleurs, 10 sièges. Par exemple, Virginie Baïkoua, ministre de l'Action humanitaire a été élue députée de Bimbo 4 et Emelie Beatrice Epaye a été réélue pour la troisième fois consécutive à Markounda. Plusieurs membres de l’actuel gouvernement de Touadera sont aussi élus tel que le premier ministre Firman Ngebada élu à Boali dans l'Ombella-Mpoko.