Bitcoin : Officiel au Salvador

Le Salvador est devenu hier mercredi, la première nation au monde à convertir le bitcoin en monnaie légale. Une initiative, défendue par le président Nayib Bukele, et voté par le Congrès dont l’objectif est de dynamiser la croissance de ce pays très pauvre d'Amérique centrale.

«La loi sur le bitcoin vient d'être approuvée à la majorité qualifiée » par l'assemblée législative, a tweeté le président Nayib Bukele après le vote, qualifiant d'historique cette décision.

Désormais, le bitcoin sera utilisé comme monnaie légale à côté du dollar américain, principale monnaie du Salvador. Son taux de change avec le billet vert sera librement établi par le marché. Le bitcoin sera ainsi utilisé dans toutes les transactions courantes de la vie quotidienne, de l’achat de biens immobiliers aux contributions fiscales.

Pour le président salvadorien, la monnaie virtuelle permettra d’attirer des investissements étrangers et une inclusion financière dans un pays où 70% de la population n’a pas de compte bancaire et travaille dans l’économie informelle.

Pour le dirigeant de 39 ans, le bitcoin facilitera aussi le transfert d’argent de la diaspora salvadorienne en évitant des millions de dollars de frais et de commissions. Ces envois de fonds sont un soutien important pour l’économie du pays, ils représentent 22% du produit intérieur brut (PIB).

Par ailleurs, le gouvernement espère qu’avec l’officialisation du bitcoin, le pays sera moins dépendant du dollar américain.

Treize ans après sa création, c'est une nouvelle étape pour cette monnaie virtuelle, qui est pourtant régulièrement critiquée pour sa volatilité et ses usages illégaux, même si des exemples récents ont montré que la transparence de son réseau pouvait aussi jouer contre les criminels.