Burkina Faso : Au moins 11 policiers tués

Au Burkina Faso une dizaine de policiers tués dans la région du Centre-Nord. Les policiers qui assuraient la relève d’une équipe a été la cible des hommes armés. Selon un bilan fourni par le ministre de la Sécurité, 11 policiers ont été tués au cours de l’attaque, quatre policiers sont également portés disparus.

L’attaque s’est déroulée dans l’après-midi ce lundi 22 juin autour de 15 h heure locale selon un communiqué du ministre de la Sécurité. C’est entre la commune de Barsalogo et la localité de Foubé que les hommes armés ont tendu l’embuscade. Les policiers devaient relever une autre équipe qui était en mission de sécurisation dans la commune de Yirgou.

Selon les témoignages des rescapés, les assaillants ont encerclé l’équipe de police. Les combats se sont engagés et les hommes armés ont utilisé une roquette contre l’un des véhicules de la police. Constatant la supériorité de la puissance de feu des assaillants, les policiers ont dû battre en retraite, explique notre source.

Après l’attaque, sur les 22 éléments de la police nationale qui composaient l’équipe, seuls sept policiers ont été retrouvés sains et saufs et quatre personnes manquent toujours à l’appel selon un bilan provisoire officiel. Sur les cinq véhicules qui composaient le convoi, un seul a été retrouvé, mais calciné, selon d’autres sources sécuritaires.

Les opérations conjointes avec les forces armées sont toujours en cours selon le ministre de la Sécurité pour retrouver les policiers portés disparus.