Libye : 2 millions de doses

La Libye, qui fait face à une recrudescence des cas de Covid-19, a reçu hier lundi, deux millions de doses de vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, a annoncé le Premier ministre libyen Abdelhamid Dbeibah, tout en appelant la population à se faire vacciner.

Le chef du gouvernement de transition a également annoncé l'arrivée «dans les prochaines semaines» de 1,5 million d'autres doses, sans en préciser l'origine.

«Nous appelons tous nos concitoyens à se faire vacciner», a plaidé M. Dbeibah face aux médias présents à l'aéroport de Mitiga, près de la capitale Tripoli. Il s'agit de la plus importante livraison de vaccins à ce jour dans le pays d'Afrique du nord.

Depuis le début de la pandémie, la Libye – qui compte quelque sept millions d'habitants et où les infrastructures sanitaires ont été fragilisées par une décennie de conflits – a officiellement recensé 256.328 contaminations, dont 3.579 décès.

Alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens ne dépassait pas les 400 depuis fin avril, la Libye fait aujourd'hui face à une recrudescence des contaminations, due notamment à un plus grand nombre de tests. Des chiffres record à l'échelle nationale de quelques milliers de nouveaux malades chaque jour ont ainsi été enregistrés ces derniers jours.