Cameroun : Les femmes se mobilisent

Le Palais des Congrès de Yaoundé a servi de cadre, du 29 au 31 juillet 2021, à la tenue de la 1ère convention nationale des femmes pour la paix au Cameroun, organisée par la Fondation Friedrich Ebert, bureau Cameroun et Afrique Centrale.

La cérémonie solennelle d’ouverture de ladite convention était présidée par Ndoh Bertha Barkata, Chargée d’affaires à la Primature par ailleurs représentante personnelle du Premier ministre, Joseph Dion Ngute et en présence du Haut-Commissaire Canadien, Richard Bale.

Cette première convention visait trois objectifs majeurs à savoir : le développement, l’égalité et la paix. Les travaux de trois jours ont abouti à l’adoption d’un accord en faveur de la promotion de la paix au Cameroun. «Nous nous sommes rassemblées en tant que mères d’hommes, épouses d’hommes et sœurs d’hommes et nous construirons une alliance plus forte, plus audible et plus nombreuse que ceux qui profitent de la guerre», affirme Yvonne Muma, présidente de Cameroon women’s peace movement (CAWOPEM).

«Rien ne nous fera taire ni nous ralentira. Ni les souvenirs difficiles, ni les témoignages douloureux, ni l’ignorance de ceux qui ne respectent pas les femmes. Il est vrai que les femmes paient chaque jour un prix disproportionné dans les conflits armés. Nous allons également démontrer que nous pouvons relever ces défis», a poursuivi Yvonne Muma.