Sénégal : Doubler d’effort

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale appuie sur l’accélérateur face à la troisième vague au Sénégal. C’est dans ce contexte qu’il a réceptionné, à la fin du mois de juillet, un lot de 332 118 doses de vaccin Sinopharm et 136 800 de Johnson and Johnson, en vue d’accélérer la campagne de vaccination qui évolue à pas de tortue.

Avec un cumul de 64 024 cas positifs, les autorités sanitaires du Sénégal veulent accélérer le processus de vaccination. Ceci s’explique par la montée de cas et le faible engouement autour de la vaccination lancée depuis le 23 février 2021.

D’après le communiqué du ministère de la Santé, seul 900 914 personnes ont été vaccinées depuis le début de la campagne de vaccination. Ce taux de personnes vaccinées reste faible pour un pays dont sa population est estimée à plus de 17 000 000 d’habitants, selon les données de l’Agence nationale de Statistique et de Démographie.

Face à la montée de cas de Covid-19 suite au variant indien Delta, le ministère de la Santé a réceptionné, vers la fin du mois de juillet, un lot de 332 118 doses de vaccin Sinopharm et 136 800 de Johnson and Johnson «qui vise à accélérer le processus de vaccination», a affirmé le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

A en croire l’Institut Pasteur de Dakar, le chef de l’Etat du Sénégal s’est engagé à donner «tous les moyens nécessaires », pouvant permettre à cette institution « de produire le vaccin anti-Covid». Macky Sall a pris cet engagement au terme de sa visite dans cette institution sanitaire impliquée dans la riposte contre la pandémie du Coronavirus, dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.