La Russie : Achèvement du gazoduc Nord Stream 2

On savait l'annonce imminente tant il restait peu de kilomètres à construire. La Russie a rendu public hier vendredi matin, l'achèvement du gazoduc Nord Stream 2 : 1 230 kilomètres sous la mer Baltique rejoignant l'Allemagne. Une annonce à une semaine de l'ouverture des bureaux de vote pour les législatives en Russie, et à huit jours des élections allemandes.

Le gazoduc controversé Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne a été entièrement achevé, selon Gazprom qui a diffusé un message sur sa chaîne Telegram. L'annonce du géant gazier a été sobre. Les autorités russes, elles, savourent cette annonce au goût de triomphe et appuient sur les divisions des Européens sur le gazoduc.

Pour la porte-parole du ministre des Affaires étrangères Maria Zakharova « il est désormais clair pour tout le monde, y compris tous ceux qui se sont farouchement opposés à la construction de Nord Stream 2, qu'il était impossible de l'arrêter. Il est temps de cesser de faire obstacle à cet important projet. Le moment du début des livraisons dépend de la position du régulateur allemand. Nous espérons que des millions de consommateurs européens seront bientôt en mesure de recevoir du gaz russe sur la route la plus courte, la plus économique et la plus écologique».

Insister sur les divisions des Européens mais aussi des Allemands : les écologistes, qui pourraient participer au prochain gouvernement issu des élections, sont très opposés à Nord Stream. Enfin, l'annonce intervient aussi au moment où les prix du gaz en Europe atteignent des records, les stocks sont bas et l'hiver n'a pas encore commencé.