Angleterre : Pas de pass sanitaire

Le pass sanitaire fait encore des remous en Angleterre. Alors qu'il devait entrer en vigueur au 1er octobre, le gouvernement a décidé de faire marche arrière, hier dimanche. Une décision vivement critiquée par l’opposition, mais applaudie par les industriels du divertissement.

C’est encore un retournement de situation pour le gouvernement britannique, qui finalement annule la mise en application du pass sanitaire. Cela fait des mois que la question divise le gouvernement, alors qu’on attend mardi l’annonce des mesures pour préparer l’hiver. Le Conseil scientifique y était pourtant favorable, pour endiguer la progression du Covid-19.

«Je pense qu’on peut dire que la majorité des gens s’y opposent instinctivement. Je n’ai moi-même jamais aimé l’idée de demander leurs papiers à des gens pour des activités de tous les jours», a déclaré à la BBC Sajid Javid, le ministre de la Santé, qui estime que cette mesure n'est pas nécessaire, compte tenu du taux de vaccination au Royaume-Uni : 81% de la population âgée de plus de 16 ans a reçu deux doses. Sajid Javid souhaite également supprimer les tests PCR pour les voyageurs qui reviennent de l’étranger.