Centrafrique : Les paramilitaires russes applaudis

En Centrafrique, alors que le président Touadéra annonçait, vendredi, un cessez-le-feu unilatéral et immédiat, un autre événement, tout aussi inattendu, s’est déroulé dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Réunis dans l’Hémicycle, les députés devaient interpeller les ministres de la Sécurité et de la Défense au sujet des attaques qui ont occasionné plusieurs dizaines de morts parmi les civils dans la préfecture de la Ouaka, ces dernières semaines.

Mais après l’arrivée tardive du ministre de la Sécurité, le président de l’Assemblée nationale, Mathieu Simplice Sarandji, décide de passer directement à la suite du programme à savoir la remise d’une «lettre de félicitations» adressée au «contingent russe» pour le remercier de son intervention dans le conflit.

L’annonce fait bondir le député Joseph Bendounga. S’ensuit un virulent échange entre les deux hommes et l’opposant décide de quitter l’Hémicycle. Puis, un certain Alexandre Ivanov qui affirme représenter les «instructeurs russes» monte sur l’estrade, sous les applaudissements.

Dans la salle également se trouve Dimitry Sytii, fondateur de la société minière Lobaye Invest, placé sous sanctions du Trésor américain, en raison de ses liens avec Evgueni Prigozhin, un homme d’affaires russe proche du président Poutine et soupçonné d’être le financier de l’organisation paramilitaire privée Wagner.