L’Afrique fait son cinéma

«Promouvoir les réalisateurs africains et ceux issus de la Diaspora», c’est l’objectif du festival «l’Afrique fait son cinéma». La troisième édition de ce rendez-vous du septième art débute le 25 octobre, aux cinémas Lincoln et Gaumont, aux Champs Elysées, en France.

Au total, 16 documentaires et 16 longs métrages des réalisateurs africains et ceux de la Diaspora ont été sélectionnés pour participer à la troisième édition du festival «L’Afrique fait son cinéma», prévu du 25 au 31 octobre 2021, aux cinémas Lincoln et Gaumont, aux Champs Elysées. Objectif : permettre au public de découvrir la diversité des productions cinématographiques d’Afrique et de la Diaspora et faire connaître les diverses cultures du continent à travers le septième art.

«Après avoir assisté à plusieurs festivals dans le monde, je me suis rendu compte que l’Afrique n’était pas très présente… Nous avons donc décidé de créer ce festival pour permettre au public parisien de mieux connaître l’Afrique, à travers son cinéma, ses jolis décors, son art culinaire, ses belles histoires bien racontées et sa culture en général», explique Blaise Pascal Tanguy, fondateur de ce festival.