Égypte : Une momie bouleversante

En 2019, des archéologues ont découvert dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, la tombe de Khuwy, un noble de la Ve dynastie (2700 à 2200 avant Jésus-Christ). Ce tombeau abritait aussi un corps embaumé, dont la qualité de préservation indiquait qu’il y avait été disposé bien plus tard.

Mais la poursuite des recherches indique finalement que cette momie pourrait être en fait celle de Khuwy, et donc dater de plus de 4.000 ans. Jusqu’ici, les égyptologues estimaient que les techniques employées pour embaumer Khuwy n’avaient commencé à être utilisées que mille ans plus tard.

«Si c’est en effet une momie de l’Ancien Empire, tous les livres à propos de la momification et de l’histoire de l’Ancien Empire devront être modifiés», explique la professeure Salima Ikram, directrice du département Égyptologie à l’université américaine du Caire.

«Jusqu’ici, nous pensions que la momification sous l’Ancien Empire était relativement simple, avec une dissection basique et pas toujours réussie, pas d’enlèvement du cerveau et un enlèvement occasionnel des organes internes» poursuit Salima Ikram.

Or Khuwy est embaumé avec des bandelettes de lin très fines et une résine de haute qualité. Les historiens pensaient que ces techniques n’avaient été employées par les Égyptiens qu'à partir de la XXIe dynastie, 1000 années plus tard.