Bénin: Une cérémonie d'adieu à forte valeur symbolique

La France a acté hier, la restitution de 26 œuvres au Bénin jusqu'ici exposées au musée du Quai Branly à Paris. Une cérémonie était organisée, présidée par Emmanuel Macron et en présence du chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbenonci.

Le «retour au bercail» de ces œuvres emblématiques devrait être définitif le 10 novembre lorsqu'elles quitteront Paris en avion-cargo. La veille, Emmanuel Macron recevra à l'Élysée son homologue béninois Patrice Talon pour valider «formellement leur transfert de propriété», a annoncé le président français lors de la cérémonie.

Après avoir vu les 26 œuvres d'art, réunies dans une exposition, Emmanuel Macron a jugé «particulièrement émouvant» de participer à «cette cérémonie d'adieu comme diraient certains, de retrouvailles» plutôt, pour «ces œuvres attendues depuis longtemps» au Bénin.

C'est «une page des relations franco-béninoises qui s'ouvre aujourd'hui», a renchéri le ministre des Affaires étrangères béninois, Aurélien Agbenonci. En se félicitant que les deux pays offrent ainsi «un modèle de coopération qui se veut exemplaire» au niveau international. Le ministre a tenu à faire part de la reconnaissance du président Talon, de son gouvernement et du peuple du Bénin pour cette coopération culturelle exemplaire entre les deux pays.