États-Unis : Expulsion de China Telecom

Le gouvernement américain a annoncé, hier mercredi, qu'il suspendait l'autorisation d'exercer sur son territoire de l'entreprise de télécommunication China Télécom. Selon le régulateur américain des télécoms, l'entreprise chinoise ferait reposer des «risques significatifs» sur la sécurité nationale. En conséquence, la Commission fédérale des communications (FCC) a signifié à la branche américaine de China Telecom qu'elle dispose de soixante jours pour cesser ses activités aux États-Unis.

Dans son rapport, la FCC pointe tout particulièrement «le fait que China Telecom America soit détenue et contrôlée par le gouvernement chinois», malgré le fait que l'entreprise exerce aux États-Unis depuis près de vingt ans.

La commission a estimé que China Telecom et le gouvernement chinois peuvent «accéder, stocker, interrompre et/ou détourner les communications américaines, ce qui leur permet de perpétrer l'espionnage et d'autres activités nuisant aux États-Unis».

«Promouvoir la sécurité nationale fait partie intégrante des responsabilités de la Commission pour défendre l'intérêt public, et notre action d'aujourd'hui correspond à cette mission», a-t-elle ajouté. Cette annonce, qui risque d'aggraver les tensions entre Washington et Pékin, a fait nettement baisser les Bourses chinoises à l'ouverture mercredi.