OL-OM : La bouteille de la discorde

La sanction est finalement moins lourde que celle requise par la procureure. Le lanceur de bouteille qui avait atteint le Marseillais Dimitri Payet dimanche soir à Lyon lors du match de Ligue 1 OL-OM a été condamné à une peine de six mois de prison avec sursis. Sa peine a été assortie d’une mise à l’épreuve et d’une interdiction d’accès au stade de l’Olympique lyonnais pendant cinq ans.

En début d’après-midi, la procureure de la république avait requis une peine plus lourde : six mois de prison ferme, assortie d’une interdiction de stade pendant cinq ans.

L’incident provoqué par le mis en cause, âgé de 32 ans, avait provoqué l’interruption définitive du match opposant Lyon à Marseille dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1.

«On constate une montée en puissance d’incidents et d’actes de violence», a déclaré la procureure Béatrice Moure dans son réquisitoire, en rappelant que les clubs encouraient «des sanctions administratives importantes en cas de problème». «Le risque zéro n’existe pas mais la tolérance zéro existe», a-t-elle ajouté en réclamant au tribunal «une peine exemplaire».