Baisse des stocks mondiaux de céréales

Les stocks mondiaux de céréales devraient légèrement se contracter à la clôture des campagnes de 2022, selon les dernières prévisions de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publiées récemment.

En effet, malgré une production mondiale de céréales record prévue en 2021 et une révision à la hausse de 1,7 million de tonnes depuis octobre, ils «devraient céder 0,8% par rapport à leurs niveaux d’ouverture, pour s’établir à 819 millions de tonnes», a estimé l’agence onusienne dans son dernier rapport.

«Le rapport stocks/utilisation de céréales au niveau mondial devrait légèrement reculer. Il passerait de 29,4% en 2020-2021 à 28,5% en 20212022», a poursuivi lorganisation internationale notant toutefois que le niveau reste relativement élevé du point de vue historique.

Dans le détail, les stocks mondiaux de blé devraient s’établir à 282 millions de tonnes à la fin des campagnes de 2022,  accusant ainsi un recul de 2,2% par rapport à leur niveau d’ouverture, selon le Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales qui estime, par ailleurs, que l’utilisation globale de ce produit devrait dépasser la production mondiale.