Ouganda – RDC : Opération militaire conjointe

L'Ouganda et la RDC affirment avoir lancé une opération conjointe visant les camps du groupe armé des ADF (Forces démocratiques alliées), originaire d’Ouganda mais basé dans l’est de la République démocratique du Congo depuis plus de vingt ans.

C’est d'abord l'armée ougandaise qui s'est exprimée en fin de matinée. Flavia Biekwaso, porte-parole des UPDF, les forces armées ougandaises, affirme que des frappes aériennes et d’artillerie ont été lancées ce mardi matin 30 novembre, en partenariat avec la République démocratique du Congo, contre les camps du groupe rebelle des ADF.

Une annonce confirmée quelques instants plus tard sur Twitter par Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement congolais. Dans sa déclaration, le ministre affirme que des actions ciblées et concertées entre les deux armées ont débuté ce mardi, à partir de l’Ouganda, pour viser les positions des terroristes.

Depuis les attaques à la bombe du 16 novembre à Kampala attribuées par les autorités au groupe des ADF, dont les camps sont basés notamment au Nord-Kivu dans l’est de la RDC, le gouvernement ougandais a, à plusieurs reprises, assuré être en discussion avec Kinshasa. Ce week-end, des sources onusiennes avaient affirmé que le président congolais Félix Tshisekedi avait donné son feu vert à une coopération militaire conjointe entre les deux pays.